Ici, tout est permis. Autant entre les murs de l'école, qu'à l'extérieur !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Notre fiche.

Aller en bas 
AuteurMessage
Mike Stevens
Admin
avatar

Gémeaux Chien
Messages : 321
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 24

MessageSujet: Notre fiche.   Dim 9 Jan - 3:07


Hazumu No Gakuen
modification d'Hentai-Rp

Liens : http://hazumu-no-gakuen.forumactif.com/

Bouton :

Code :
Code:
[url=http://hazumu-no-gakuen.forumactif.com/][IMG]http://i54.tinypic.com/nq1xxs.jpg[/IMG][/url]

Histoire :

Les arbres tombaient un après l’autre, arraché de toute vie. Le bruit que faisaient les machines ne dérangeait aucune vie humaine, autre celle des animaux. Le maire de cette ville, encore mystérieuse regardait ce merveilleux spectacle de son regard bleu. Les quelques mèches libre de ses cheveux osaient voler au fin vent qui secouait les dernières branches encore en vie. Ce n’était pas la seule journée qu’un vacarme battait le silence. Ces travaux s’étalèrent sur plus de trois semaines, jusqu’à donner comme seul résultat, une terre lisse et vide. Respirer cette aire sale et pollué ne le dérangeait pas plus qu’il faut. Tout changera, dans les années qui suivirent. Il travaillait, nuit et jour, pour faire de cet endroit caché, quelque chose de grand qui viendra divertir la vie des prochains êtres vivants. Par prochain, il parle des anges et démon. Pourquoi pensait-il à ceux-ci ? Sans savoir pourquoi, il voyait voler dans le ciel et marcher sur les rues de Tokyo, des êtres autres que des humains. Malheureusement, les choses qui sortaient de l’ordinaire se retrouvaient maltraité par la race inférieure. C’était sûrement pour ça, que Mr. Gulfford , habitant de Tokyo depuis son enfance , voulait détruire la nature pour en faire un endroit rempli de protection, et de liberté.

On n’aurait pas cru, en voyant le projet prendre de l’ampleur, parvenir à quelque chose d’aussi…Magnifique. C’était presque, paradisiaque. Parmi les immeubles technologiques, il y avait beaucoup de verdure de l’herbe encore jamais répertorié. Il avait fait affaire à un scientifique pour créé des fleurs et des arbres haut en couleur et d’une odeur délicieuse et sans fin. Jamais n’a-t-il donné de nom à cette nouvelle ville. L’homme laissa la liberté de ses jeunes habitants, décidé de son nom. Plus en plus, les manoirs, loft, appartement se remplissait et plus en plus, les désastres se débutèrent. Sans comprendre ce phénomène anarchiste, il laissa ses vitres se brisés, les trains se firent dérivés. Et comme quelque chose de magique, tout restait merveilleux et les problèmes étaient arrangés dès le lendemain. C’était sa ville, et malgré qu’il commence à trembler de sa vieillesse, il souriait face à son succès. En tant que maire, il était très discret et ne donnait aucune règle, sauf de s’amuser et de relaxer.

Le maire mourût après 15 ans de création de cette ville, murmurant au creux de l’oreille de son seul et unique fils, qu’il lui lègue sa place de maire. Alice, de son nom, prit en charge cette responsabilité et fit comme son père, il resta d’une discrétion muette. Par contre, le nom « neko » parvient à son oreille suite à une discussion entre deux nouvelles personnes de la ville. Il voulu alors, s’en faire parvenir. Non d’une manière illégal … C’était comme, pour eux, un voyage gratuit. Il ne décidait pas de ce qui leur arriva par la suite. Si des habitants voulaient faire d’eux des esclaves, tant pis. La ville, toujours sans nom permettait aux étudiants et citoyens de vivre autant la nuit dans les bruits des divers boites, que le jour dans les cours et le travail.

AJOUT : Le maire fit construire en 2020 un campus dénommé [...] suite à la découverte de quelque chose de tout simple qu'il trouva désolant. Les groupes sociaux se séparaient entre eux. Les collégiens n'étaient qu'avec eux-mêmes, les lycéens la même chose et les universitaires aussi. Même entre ces trois groupes sociaux, les hybrides restaient entre eux, les démons aussi et encore plus les anges. Eux, c'était leur vie, ils en étaient habitués. Par contre, le maire n'aimait point voir ce spectacle. Du coup, suite à une annonce globale envoyé à chaque parent et chaque étudiant : le collège, le lycée et l'université fut détruire. À l'aide d'explosifs, il laissa les trois bâtiments s'effondrés au sol. Ramassé, nettoyé, récupéré, le campus vit jour sur une grande surface pour permettre au trois groupes distincts de vivre dans un même lieux. Le campus est entouré d'arbre et de verdure. Avant d'entré dans cet immense terrain, une banderole de métal est accroché à deux immenses et magnifiques arbres où il est écrit : Campus [...]. Pas moyen de se tromper ! Il est compté en tant qu'immeuble le plus grand de la ville. Il dépasse même le centre commercial. L'établissement scolaire ressemble à elle-seule à un grand manoir rattaché à l'aide de couloirs de vitre à une maison aussi large que l'établissement. Satisfait de son travail, il permit aux élèves de s'installer dans ce nouveau lieux et reprendre de nouvelles connaissances.
Revenir en haut Aller en bas
http://hazumu-no-gakuen.forumactif.com
 
Notre fiche.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nos boutons et notre fiche
» Notre fiche de partenariat
» Notre fiche [V.3]
» Notre fiche & boutons
» Notre fiche partenaire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-Rpg :: Publicité. :: Coin partenariat.-
Sauter vers: