Ici, tout est permis. Autant entre les murs de l'école, qu'à l'extérieur !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Don't let me go alone [Noctis]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aléia Blackstar

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Don't let me go alone [Noctis]   Lun 13 Déc - 18:30






    Il était près de vingt-et-une heure, Aliéa s'allongeait sur son lit, complètement crevée par l'énorme journée qu'elle s'était imposée. Non seulement le matin même elle passait un important examen, l'après-midi elle avait révisé pour le prochain et pendant la soirée, que Misa le veuille ou non, elle avait rangée la totalité de leur chambre. On ne se demande donc pas pourquoi elle n'avait même pas la force de se changer avant de s'effondrer sur son oreiller. L'adolescente laissa ses yeux se fermer d'eux-mêmes, repensant à ses récentes rencontres. Kiyoshi, Andrew...Noctis. Sa peur des hommes se faisait visiblement de moins en moins puissante. Elle sourit à cette pensée. entrouvrirent sur son calendrier de table posé sur sa table de chevet. C'est là qu'elle remarqua!

    -OH! MERDE! L'affiche édition limité de CE groupe sortait aujourd'hui!

    Aussitôt elle se releva, tourna sur elle-même en cherchant sa veste violette et fini par la trouver dans son placard. Elle l'enfila, ouvrit un tiroir de sa commode et en sortit quelques yens qu'elle posa dans le fond de ses poches ainsi que son porte clé. À pas pressés, elle ouvrit la porte de la chambre, la ferma après l'avoir traversé, la verrouilla et partit dans le couloir de l'école. Elle savait que si elle faisait vite, elle pourrait se rendre à la boutique juste avant sa fermeture. Aussitôt sortie de l'établissement elle se mit à courir, ayant complètement oublié son épuisement et ses nombreuses phobies.

    Après plusieurs minutes elle s'arrêta, essoufflée, devant la boutique de musique. Elle traversa l'entrée tranquillement sous le regard d'abord mécontent de la vendeuse qui finissait de faire son inventaire, puis ce dernier s'éclaira en reconnaissant la cliente. Eh oui, était une très bonne acheteuse et y venait tellement souvent que les vendeuses étaient amies avec elle.

    -Oh! Aléia-chan? Que fais tu ici à une heure pareille? Un nouveau CD t'intéresse? Pourtant les sort-


    -N..Non!


    Elle avait tellement couru qu'elle en avait du mal à parler. Elle prit le temps de reprendre son souffle et ravala sa salive avant de s'exprimer.

    -L'affiche illimitée!

    L'autre jeune fille aussi le sourcil et afficha ensuite un air un peu triste. Aussitôt, Ali cru qu'elle allait lui annoncer qu'elle n'en avait plus. Ce serait la fin du monde! Elle n'avait pas été une fan fidèle, car chaque fan doit avoir sa part de groupie et elle n'avait pas su se procurer l'affiche. La panique s'emparait déjà d'elle quand l'amicale commerçante reprit la parole.

    -Mais, Ali-chan...cette affichette n'arrive que dans une semaine.

    L'étudiante rougit de honte. Elle se souvint qu'en faisant le ménage, elle avait échappé son calendrier et n'avait pas vérifier s'il était à la bonne page. Elle s'excusa, puis honteuse et déçue, elle rentra à l'école d'un pas très lent. Toute sa fatigue lui était retombée sur les épaules. Elle avait froid, elle était effrayée parce qu'il faisait noir, et elle était triste de ne pas y avoir pensé plus tôt. La route fut terrible, mais pas autant que ce qu'elle découvrit en arrivant à la porte de l'internat. Elle était verrouillée. Elle regarda l'heure sur son lecteur MP3 pour remarquer qu'elle était arrivée à peine cinq minutes après le couvre-feu. Pour toute la nuit elle était enfermée à l'extérieur. Elle trembla, autant de froid que de peur et de colère. Furieuse de sa "trouvaille" elle flanqua un bon coup de pied à l'immense porte puis elle alla plus loin ou elle s'écroula sur l'herbe.

    Le visage caché entre ses genoux, elle réfléchit. Ali n'aimait pas ça du tout. Elle avait une très grande phobie du noir, elle le détestait, et la lumière de la lune qui n'était même à son quart était plus qu'insuffisante pour la rassurer. En fait elle ne faisait qu'empirer les choses. Ne pouvant plus ce retenir devant tant d'émotions gênantes, elle se mit à pleurer, fort, mais pas au point de ressembler à une petite gamine. Elle ne criait pas, elle ne faisait que sangloter là, à quelques mètres de la porte. Ça l'occupait assez pour qu'elle ne panique pas encore plus en entendant des pas se diriger vers elle...


Dernière édition par Aléia Blackstar le Dim 19 Déc - 14:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Noctis Lucis Caelum
~Le mystérieux séducteur~
avatar

Verseau Chèvre
Messages : 73
Date d'inscription : 21/08/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Don't let me go alone [Noctis]   Lun 13 Déc - 22:26

Il faisait déjà nuit noir lorsque Noctis revint à l'internat dans sa tenue habituelle de "travail" . En effet Noctis revenait d'un autre petit "boulot" et avait touché sa paye lorsqu'il fut revenu avec sa tache accomplie, cette fois il avait protégé un homme important d'une bande de voyous assez connus dans la région, à présent ils seront connus pour avoir croisé le chemin du jeune homme, mais de ce fait il ne s'en vanteront pas. Après avoir reçu sa prime donc, il rentra à l'internat en marchant d'un pas lent et rêveur, le visage d'Aléia lui revint en tête . Cette jeune fille avait marqué sa vie, cette rencontre avait changé le jeune homme, lui qui ne croyait plus en ce sentiment que l'on nommait "l'amour", lui qui avait perdu espoir en ce qui concernait de trouver une jeune compagne, cette rencontre remettait tout en question. Le jeune homme ne pouvait s'empêcher de la revoir dans ses pensées et parfois c'était très gênant, surtout lorsqu'il devait se concentrer durant un combat ou autre, il fallait qu'il fasse abstraction à cette pensée et qu'il se concentre sur sa survie. Enfin bref, tout ça pour dire qu'il ne pouvait plus faire un truc sans penser à elle et il n'était pas au bout de ses surprises cette nuit là...

En effet, en rentrant chez lui il entendit un drôle de bruit, il se rendit compte qu'en approchant que c'était une jeune fille qui sanglotait, il continua d'approcher donc et s'aperçut que c'était Aléia ! Le cœur du jeune homme chavira et il ne savait pas quoi faire, il perdait tous ses moyens en la regardant. Il garda son épée cachée derrière son dos, l'obscurité jouait en sa faveur et la jeune fille ne la remarquerait pas avec de la chance, il retira sa capuche et dit d'une voix chaleureuse.

-Euh ca va ? Excuse moi si je te dérange, mais je t'ai entendu sangloter alors je suis venu pour voir si je pouvais faire quelque chose...


Il avait fait une assez longue phrase, ce qui le surprit . Après l'avoir fini il tendit sa main à la jeune fille pour la relever, il remarqua qu'elle tremblait, il en déduit donc qu'elle devait avoir froid. Il enleva donc sa veste et la mis sur les épaules d'Aléia en les frottant un peu avant de retirer ses mains doucement...
Revenir en haut Aller en bas
Aléia Blackstar

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: Don't let me go alone [Noctis]   Mer 15 Déc - 5:07

    Aléia avait honte d'être là à pleurer pour si peu. Certaines de ses amies avaient vécus bien pire. Elle même avait déjà fait face à des épreuves plus effrayantes, tel qu'un fan un peu trop collant. Ça ne l'empêchait pas d'être apeurée. La nuit était bien une des choses qui l'effrayait le plus au monde et de devoir y passer une nuit complète...elle aimerait mieux mourir tellement ce serait un grand supplice. Elle continuait de trembler et de sangloter, terriblement affaiblie par sa journée, traumatisée par l'épreuve qu'elle devait affronter, seule, et triste d'avoir agit si stupidement. Si concentrée qu'elle n'entendit toujours pas l'autre personne s'approcher d'elle.

    -Euh ca va ? Excuse moi si je te dérange, mais je t'ai entendu sangloter alors je suis venu pour voir si je pouvais faire quelque chose...

    L'adolescente sursauta, son regard se dirigea directement vers la source de ces paroles. Elle avait beau avoir le regard floué par les larmes et en plus ne pas bien voir à cause du peu de lumière sur les lieux, elle reconnu son interlocuteur. Sa voix lui fut suffisante. Si elle n'avait pas été si timide, elle aurait probablement déjà sauté dans les bras du garçon, mais elle se retint. Les mots qu'il dit furent suffisant cesser pleurs. Alors qu'il lui parlait, elle essuya ses larmes, reconnaissant maintenant mieux sa silhouettes. Puis, sans hésitation elle prit la main qu'il lui tendit, tremblant toujours à cause de la fraicheur nocturne. Se raclant la gorge pour ne pas avoir un ton trop triste, elle lui répondit.

    -Je...ça va maintenant, mais je suis enfermée en dehors de l'internat. Et, j'ai énormément peur de la nuit. Ça va maintenant que tu es là. Je...je me sens mieux.

    De son côté également elle fut étonnée de faire si long. Elle rougit d'avoir dit ces phrases avec tant d'aise. Probablement que comparées à sa frayeur du moment, ce n'était rien. Ses joues s'empourprèrent de plus belle quand il posa sa veste sur ses épaules et les frotta de ses mains. Elle baissa les yeux pour éviter les siens. Son regard, si puissant, profond et étrangement attirant, elle ne voulait pas le recroiser. Pas tout de suite. Avec ce geste, elle se contenta de simplement le remercier.

    -M-Merci, Noctis.

    Elle l'observa maladroitement. Elle ne savait déjà plus quoi dire ou faire. La présence de Noctis avait le tour de totalement la déstabiliser. Toujours sans croiser les yeux de l'étudiant, la jeune fille reprit la parole pour éviter un silence inconfortable.

    -T-tu n'as pas peur toi? Dans le noir...moi ça me fiche la trouille. Si tu n'étais pas arrivé j'aurais fais une crise de panique.

    Elle posa une main sur le bras de Noctis, juste pour être bien certaine qu'il était là. À peine l'eut-elle touché qu'elle éloigna sa main et l'utilisa, avec l'autre, pour mieux refermer la veste en fermant les bras. Elle en était certaine maintenant, ce n'était pas une illusion. Oh, comme ça la soulageait.
Revenir en haut Aller en bas
Noctis Lucis Caelum
~Le mystérieux séducteur~
avatar

Verseau Chèvre
Messages : 73
Date d'inscription : 21/08/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Don't let me go alone [Noctis]   Jeu 16 Déc - 23:59

L'air était frais et l'atmosphère sombre, on ne pouvait pas savoir l'heure exacte, mais ce qui est sûr c'est que ce n'était plus une heure pour se balader dehors, du moins pour des jeunes étudiants. Mais pourtant il y avait deux jeunes gens qui se trouvait à l'extérieur et qui avaient engagé la conversation, l'une de ces personnes était Noctis et l'autre Aléia . Le jeune homme s'était approché de la jeune fille en entendant des sanglots et voulu savoir si il pouvait faire quelque chose, la jeune fille lui expliqua qu'elle s'était retrouvée enfermée dehors et qu'elle ne pouvait plus rentrer vu que c'était l'heure du couvre-feu . Le jeune homme la regarda alors de ces yeux sombres et parut attristé pour elle mais il resta silencieux . Le regard posé sur Aléia qui avait encore les yeux rouges après avoir pleuré, le jeune homme restait comme ceci, immobile et écoutait avec attention la jeune fille et répondit lorsqu'elle eut fini .

-Ah oui le couvre-feu... Et sans paraître indiscret, pourquoi es tu ici à cette heure ?

Cela intriguait le jeune homme, car pour lui Aléia n'était pas du genre à sortir la nuit tombée comme elle venait de lui dire, car elle avait peur la nuit. Il l'examina pour voir si elle avait toujours froid, mais c'était déjà bien mieux qu'avant avec la veste du jeune homme sur ses épaules, ce qui rassura Noctis . Après un petit moment de silence, la Ali' demanda à Noctis si il n'avait pas peur du noir, cela fit sourire intérieurement le jeune homme, car en effet vu le travail qu'il faisait, la nuit était sa compagne et le gardait invisible et silencieux . Mais il ne pouvait tout de même pas raconter ceci à son interlocutrice, il ne devait pas, et ce pour la bonne raison qu'il devait en garder le secret. Il tourna alors la tête vers la droite et plongea son regards dans les profondeurs de la nuit, ses yeux se mélangeait avec celle-ci car leurs couleurs étaient semblables, il se concentra alors sur un point sombre et répondit à Aléia :

-Non je n'ai pas peur la nuit, au contraire, j'aime bien .

Au fur et à mesure que ces deux la parlaient, Noctis avait de plus en plus de facilité pour lui répondre ou bien parler tout simplement, ce qui était bon signe. Le jeune homme se tourna vers Aléia pour voir comment elle se sentait, était-elle effrayée ? Ou bien inquiète ? D'après ce qu'elle lui dit aucun de ces deux sentiments ne correspondaient, maintenant qu'il était à ses côtés elle se sentait rassurée . Noctis lui proposa alors une idée pour que la jeune fille puisse passer une nuit calme et sereine . Il posa ses mains sur les épaules de la jeune fille et dit :

-Euh si tu as peur je peux rester avec toi ... Enfin je veux dire rester à tes côtés, pas dormir ensemble.


Il s'embrouillait un petit peu dans ses paroles et détourna son regard une nouvelle fois pour se concentrer sur la pelouse obscure qui lui semblait si intéressante en ce moment .
Revenir en haut Aller en bas
Aléia Blackstar

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: Don't let me go alone [Noctis]   Dim 19 Déc - 19:58

    Il constata que le couvre-feu devait être la raison de son enfermement à l'extérieur et la requestionna. Cette fois-ci elle eu un peu plus de mal à répondre, ayant très honte de son idiotie et donc de la réponse honnête et réelle qui devait suivre. Elle se racla la gorge en regardant ailleurs, notant en chemin qu'elle n'avait pas non plus des chaussures convenables à une telle soirée, portant des ballerines enfilées rapidement avant de quitter l'établissement. Visiblement, elle avait du talent pour s'auto foutre dans la merdouille. Soupirant légèrement avant de finalement laisser sortir honteusement la raison de sa présence, elle renvoya son regard vers le garçon.

    -J'ai fais le ménage de ma chambre aujourd'hui e-et j'ai fais chuter mon calendrier. Quand je l'ai ramassé, je ne l'ai pas re-remis à la bonne page. Alors j'ai confondu une date avec une autre et j'ai cru qu'un truc que j'attendais depuis des mois sortait en boutiques aujourd'hui. C'est rendu là bas qu-que j'ai constaté mon erreur. Donc je suis rentré et me voilà enfermée dehors.

    Terminant en replaçant une mèche de cheveux elle recula un peu et se mit à donner quelques coups de pieds dans l'herbe, s'amusant à l'observer virevolter pendant quelques secondes à chaque fois sous la faible lumière de la lune à peine présente. Ses bras quand à eux tenaient fermement la veste de l'autre sur ses épaules. Elle était vraiment trop grande pour elle et à peine la lâchait-elle qu'elle tombait. Pendant qu'elle se faisait, il répondait à la question qu'elle avait posé pour que le silence ne s'installe pas. Quand il l'eut fait, elle le regarda et sourit, même s'il ne la regardait pas. Elle devina qu'il saurait certainement qu'elle lui lançait un sourire de toute façon. Puis soudainement son sourire laissa place à une expression de surprise.

    Il s'était retourné et avait saisi ses épaules. Déjà, la jeune fille rosit légèrement, par habitude si on veut. Elle fit tout pour éviter ses yeux, baissant de nouveau les siens vers ses pieds. Il s'ouvrirent un peu plus quand il prit la parole, tout comme ses joues rougirent encore un peu plus. Le début de sa phrase la toucha et elle allait refuser en disant que c'était trop lui demander...mais les mots qui suivirent la mirent très mal à l'aise. Elle n'y aurait pas songé s'il ne l'avait pas mentionné. L'adolescente leva les mains, les posant sur les épaules de son interlocuteur et planta sa tête au milieu du torse de ce dernier avant de pousser de ses jambes pour le pousser lui, se retournant aussitôt pour ne pas qu'il la voit à l'état tomate. Évitant toujours de l'observer elle exprima son malaise par les mots.

    -I-idiot! J'avais compris. P-pas besoin de préciser...

    L'étudiante se mordilla les lèvres, encore plus embarrassée...puis elle ricana, se rendant compte du ridicule de la situation. Noctis, qu'elle voyait si imposant et sérieux malgré leur dernière conversation, venait de dire quelque chose de complètement stupide. Ça valait bien quelques rires. Se raclant la gorge pour reprendre son sérieux et son courage, elle se dirigea de nouveau vers le jeune homme, lui prenant la main en chemin pour le tirer avec elle.

    -D-d'accord, mais on va ailleurs. Cette porte me déteste!

    Une excuse bidon sortie juste comme ça. Elle ne voulait pas directement dire qu'elle cherchait un endroit plus confortable, ça ne ferait qu'empirer la gaffe de Noct' à son avis. N'empêche, ses joues restaient rosées alors que sa main se serrait sur celle de son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Noctis Lucis Caelum
~Le mystérieux séducteur~
avatar

Verseau Chèvre
Messages : 73
Date d'inscription : 21/08/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Don't let me go alone [Noctis]   Lun 22 Aoû - 21:11

Noctis se rendit compte à son tour qu'il avait fait une gaffe en précisant ce qu'il a préciser, mais il ne s'en rendit pas compte tout de suite comme Aléia, il était tellement occupé à la contempler qu'il en oubliait ce qui se produisait autour. Il se risqua donc à lui jeter un regard pour voir si elle le regardait, mais elle avançait droit devant elle sans le regarder, ou du moins pas en cet instant. Le jeune homme la suivait donc et se perdit dans ses pensées tout en marchant en silence, il se rappela qu'il avait toujours son épée dans son dos, pour le moment la jeune fille n'avait rien remarqué car il faisait trop sombre mais tôt ou tard elle s'en apercevrait, et ce sera sans doute compliqué de tout lui expliquer. Pour le moment ce n’était pas la peine, il arrivait à la garder cachée .

Le silence devenait de plus en plus insoutenable pour le jeune homme, il essaya donc de trouver un sujet de conversation pour détendre un petit l'atmosphère .

-"Euh... Tu as une idée de l'endroit ou on pourrait aller ?"


Le jeune homme avait lancé cette phrase comme ça, tout naturellement pour rompre ce silence insoutenable . Il essayait de le cacher sous son air sérieux, mais au fond de lui il était heureux qu'elle passe la nuit à ses côté et remerciait le couvre-feu en son for intérieur. Il posa son regard sur elle pour admirer sa beauté, jamais il n'avait vu de fille si belle, ou du moins il n'avait vraiment jamais fait attention à cela. Il se rapprocha petit a petit d'elle et l'entoura de son bras doucement pour l'emmener contre lui pour pas qu'elle n'ait froid.

-"C'est juste pour que tu n'ai pas froid, si cela te gêne je peux enlever mon bras"

Il lui sourit un peu gêné, mais ne retira pas son bras pour autant, la sentir contre lui le rendait heureux, très heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Aléia Blackstar

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: Don't let me go alone [Noctis]   Jeu 25 Aoû - 4:50

[Fait attention aux erreurs mon chou ~. Pour cette fois je te pardonnes.]

    Regardant droit devant elle, l’adolescente avançait presque sans se soucier de Noctis. Oh, Ali n'était pas plus à l'aise que plus tôt. Elle avait toujours les joues enflammées et l'intense envie de parler sans vraiment en être capable. Elle n'avait aucune idée de quel sujet aborder avec un garçon, qui plus est CELUI LÀ, et le silence se faisait effectivement très pesant pour chacun d'eux alors que le jeune homme fini finalement par la questionner. Où l'emmenait-elle déjà? Oh, c'est vrai, elle lui avait saisit la main en sortant une excuse bête pour s'éloigner de l'établissement...mais n'avait aucunement pensé à une destination précise. Elle s'arrêta soudainement puis observa un peu les alentours en serrant un peu sa main sur celle de l'étudiant.

    -Euh...b-bonne question.

    Le campus était plutôt grand et contenait de nombreux terrains de sports dont les grilles étaient très probablement verrouillées, un espace plutôt vaste où ils étaient actuellement en train de circuler, de nombreuses aires de repos où il y avait des bancs et/ou des tables de picnics et une serre. Après mure réflexion, Aléia fini par conclure que ces endroits étaient les plus convenables s'ils cherchaient un minimum de confort...mais connaissant légèrement la nature de son compagnon, elle se dit que dormir sous un arbre pouvait être tout aussi suffisant - et des arbres il y en avait partout, pas besoin de chercher bien longtemps -.

    Toutefois, au moment où elle allait mettre ses idées en place, quelque chose vint se poser sur son épaule. Étant facilement effrayée, la musicienne eut un frisson plutôt fort, retenant un petit cri de sursaut, puis se retourna pour finalement comprendre que ça n'était que Noctis. Si ça avait été Misa, il n'y aurait eut aucun doute qu'elle aurait poursuivit jusqu'à ce que la jeune Blackstar soit allée se cacher pour pleurer et tenter de s'auto-rassurer. Dans ce cas là, l'intention n'était même pas de l'effrayer. Pourquoi aurait-elle peur alors? Tenant toujours la verse de son interlocuteur, elle remarqua enfin qu'il avait en fait posé son bras sur elle pour la réconforter et la réchauffer. BOOM, une bombe explosa! Non, en fait c'est la tête de la lycéenne qui venait de passer d'un teint rouge à une couleur betterave en une seconde, peut-être même moins! Elle retourna son regard vers le bout de ses ballerines alors que le ténébreux jeune homme lui expliquait que si ça la gênait, il l'enlèverait. Serrant un peu plus ses bras, elle répondit presque sans avoir le temps de penser à ses mots. Ils sortirent tout seuls.

    -N-non...ça va comme ça.

    C'était un contact énormément rassurant, touchant, réconfortant et désirable que de sentir le bras de Noctis sur elle. Pourquoi gâcherait-elle quelque chose qui lui semblait si merveilleux malgré sa simplicité? Elle était certes gênée, mais jamais elle ne sacrifierait un tel contact à cause de ça. Fermant les yeux et reprenant le pas, elle ne put s'empêcher de sourire en songeant à la plus banale des choses. D'un côté ça n'était pas étonnant vu qu'elle n'avait jamais vécu cela auparavant. Même si des gens les voyait, si des rumeurs couraient...cet instant même en valait la peine.

    * C'est chaud... *

    Enfin, revenant à la réalité, elle ouvrit les yeux et regarda le ciel en répondant finalement à la question qu'on lui avait posé déjà un moment plus tôt.

    -Il y a les bancs ou les tables où on pourrait avoir un minimum de confort, mais dormir sous les branches d'un arbre me serait tout aussi suffisant. T-Tu ne crois pas?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Don't let me go alone [Noctis]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Don't let me go alone [Noctis]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noctis - Finie !
» [FB] Les questions étoilées de Noctis [PV Suki]
» Galerie de Noctis
» Noctis Lucis Caelum~
» Noctis Lucis Caelum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le campus. :: Le terrain-
Sauter vers: