Ici, tout est permis. Autant entre les murs de l'école, qu'à l'extérieur !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La liberté d'une nature solitaire [Pv]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ambre Lowen

Ambre Lowen

Messages : 14
Date d'inscription : 30/06/2010
Localisation : Dans ton....

La liberté d'une nature solitaire [Pv] Empty
MessageSujet: La liberté d'une nature solitaire [Pv]   La liberté d'une nature solitaire [Pv] Icon_minitimeLun 5 Juil - 13:03

Quoi de mieux que de faire corps avec la nature quand on est un peu tendu. Après une première semaine de cours, Ambre était déjà fatiguée. Son train de vie avait considérablement accéléré. Pour suivre ce rythme, elle avait eu du mal et donc une fois le samedi arrivé, elle s'était dit qu'une petite sortie pourrait la remettre d'aplomb. Elle prit donc un dépliant avec des endroits clefs pour se détendre, pour se promener, etc.
Finalement, elle choisit le lac. Dans sa chambre, elle se regarda dans le miroir et se dit qu'il fallait mettre des tenues décontractées. Elle se déshabilla alors et chercha des vêtements adéquates. Elle opta pour un simple tee shirt noir et une jupe assortie. Elle sortit ensuite de sa chambre, descendit les escaliers et sortit de l'internat. A l'arrêt de bus, le temps sembla long, le véhicule mettant un temps fou à arriver. Une fois arrivé, elle dut attendre d'arriver ENFIN au lieu dit. Au bout d'un quart d'heure de route, elle arriva au lieu dit. Cette journée lui semblait déjà longue, une folle espérance d'amusement lui arriva au cerveau.


*Si je me détend pas aujourd'hui, je me pends dans ma chambre*

La transition d'un milieu libre comme la mafia à celui d'un milieu encadré comme un internat avait était tout sauf douce. Par contre, le changement de quelques heures entre la solitude du bâtiment d'éducation et le lac, accompagné de la liberté en nature, la réjouissais. Quand elle arriva au lieu dit donc, devant l'eau, elle regarda autour d'elle. Personne. Comment se faisait-il que personne n'était dans un si beau lieu ?

« Ça me revient, y'avait un concours en centre ville pour gagner des trucs ! »

Elle avait dit ça comme si elle pensait trop fort. Et c'était le cas d'ailleurs. Finalement elle avança, se mit dans un coin où il y avait du soleil et posa un petit sac qu'elle avait prit avec elle. Elle en sortit une serviette et l'étala pour s'allonger dessus. Le soleil illuminait l'endroit où elle s'était mis, seul halo de lumière traversant les arbres. Elle ferma les yeux et se laissa aller dans ses pensées quand elle se dit qu'il fallait profiter de ce soleil et pas uniquement pour une sieste. Elle se redressa alors, et elle retira son tee shirt. De son sac, elle prit une crème pour contrer les éventuels coups de soleil, et la revoilà partit allongée prête à bronzer. Elle était seule, et cela la rendait heureuse de profiter de la nature. Et petit à petit, elle s'endormit, là, au soleil...
Revenir en haut Aller en bas
Bob Makihara
Capoera-man
Bob Makihara

Messages : 35
Date d'inscription : 28/06/2010

La liberté d'une nature solitaire [Pv] Empty
MessageSujet: Re: La liberté d'une nature solitaire [Pv]   La liberté d'une nature solitaire [Pv] Icon_minitimeLun 5 Juil - 14:19

Riku c'était réveillé tôt ce matin, il avait envie de passé la journée seul, si possible dans un endroit calme pour ne pas être dérangé et pouvoir tavaillé sur ses devoirs. Il préparat alors son sac à dos dans lequel il plaçat un carnet de note, son agenda, une serviette et un maillot de bain. Il sortit de sa chambre en laissant un mot pour ses camarades de chambres où il disait:

"Salut à tous, je suis partit faire un tour je reviendrais surement ce soir à plus Riku!"

Il continua dans le couloir avant de voir sa professeur d'Anglais qu'il avait eu la veille une heure de plus que ses camarades. Il lui sourit avant de sortir de l'établissement. Il pris son vélo puis partit vers le lac. Une fois arrivé au lac, Riku regarda au alentours, il n'y avait personne. Il se possa dans un coin d'ombre puis se changea pour ensuite aller ce baigner. Il avait caché ses affaires dans un buisson pour ne pas que l'on lui vole. Il commença alors à se baigner, l'eau n'était ni trop froide ni trop chaude, elle était juste ce qu'il faut en température. Il nagea durant une demi-heure avant de resortir de l'eau. Il arriva à l'endroit où il avait laissé ses affaires, et apperçut une jeune demoiselle, elle était en jupe et soutien gorge. Riku fut étonné de voir une aussi belle fille ici. Il la regarda encore puis en essayant de faire le moins de bruit possible il se dirigea vers les buissons. En mettant sa main dans les buissons pour récuperer ses affaires quelques choses lui mordilla le doigt et Riku tomba vers l'arrière, sa tête se posa sur le ventre de la jeune femme et sa main sur la partie intime de celle-ci. Riku réalissant ce qui venait de ce passé, se redressa automatiquement, et dit:

-Excusez, je ne voulais pas vous faire mal, vous allez bien?

Il la regardait droit dans les yeux.


Dernière édition par Riku Zaraki le Mar 6 Juil - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Lowen

Ambre Lowen

Messages : 14
Date d'inscription : 30/06/2010
Localisation : Dans ton....

La liberté d'une nature solitaire [Pv] Empty
MessageSujet: Re: La liberté d'une nature solitaire [Pv]   La liberté d'une nature solitaire [Pv] Icon_minitimeMar 6 Juil - 11:12

Plongée dans les bras de Morphée, la jeune Ambre rêvait de choses et d'autres, elle était partit du lac, elle était à mille lieu de là, dans un monde éloigné et féérique, le monde des doux souhaits, l'univers des rêves. Là bas, elle était envahit par toutes les sensations possibles. Dans ce royaume magique, elle était occupée de revivre son passé. Elle se revoyait lors de la traque de son véritable père. Revolver à la ceinture, elle se revoyait cachée derrière une poubelle. Là, elle épiait chaque faits et gestes de l'homme qu'elle poursuivait. Sans le savoir, elle allait tuer plus tard cet individu qui était son père. Elle ferma les yeux, respira un bon coup et se leva. Maintenant, c'était une question de synchronisme. Elle commença à courir.

« Bonjour madame Bourd, comment allez vous aujourd'hui ? »

Ambre dut ralentir. Une chose imprévu se déroula. Sa cible avait croisé une connaissance, heureusement elle ne s'attarda pas. Alors l'homme reprit sa route. Mais comment simuler une course soudainement arrêtée ? La jeune fille fut rapide. Elle se baissa et refit son lacet. Excuse bidon, mais qui était réaliste. L'homme reprit son chemin, et Ambre sa course. Quand il commença à mettre les clés dans sa serrure, mademoiselle Lowen n'était pas loin, et à peine rentré dans son studio, elle plongea pour le plaquer au sol. Une fois sur lui, elle colla son revolver contre le ventre de cet homme et tira. Mais là... il sourit. Elle recula presque épouvantée par cette réaction.

« Pourquoi souriez vous ? Je vais vous tuer ! »

Il toussa un peu de sang, et reprit son sourire. Il posa sa main sur la joue droite de la jeune fille et il dit alors :

« Tu as de beaux yeux Ambre. Et ton visage... tu tiens de ta mère. Kuf kuf... Je comprend que celui que tu appelles ''papa'' t'a envoyé me tuer, il avait peur... que je prenne sa place, celle qui me revient... »

Une toux roque et sanglante le prit, et il murmura ces quelques paroles avant de mourir :

« Celle de ton père... »

Sa main lourde et sans vie tomba... elle chutait... elle fendait l'air... et quand elle percuta le sol... le corps d'Ambre se réveilla, la percussion de la main fut comme la percussion du jeune homme sur lui. La jeune fille se réveilla donc en sursaut. Quand elle ouvrit les yeux, elle entendit les paroles du jeune garçon tout rouge debout devant lui. Elle posa une main sur son ventre et une autre pour se redresser. Ses yeux se levèrent vers le garçon, des yeux pleins d'incompréhension, des yeux rouges...

Elle le fixait, et c'est là alors qu'elle posa la question qui la tourmentait :


« Que... vous êtes tombé ? Ce n'est pas grave. »

Elle remarqua alors qu'elle était assez dévêtu... elle qui n'avait jamais vu de garçon de son age aussi peu habillée eut un petit reflexe de recul, et rougit lentement. Elle se retourna alors vers son sac faisant semblant de chercher quelques choses puis une fois se sentant plus apte, plus présentable, elle refit face au « plagiste ».

« Je.. hum... comment vous appelez vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Bob Makihara
Capoera-man
Bob Makihara

Messages : 35
Date d'inscription : 28/06/2010

La liberté d'une nature solitaire [Pv] Empty
MessageSujet: Re: La liberté d'une nature solitaire [Pv]   La liberté d'une nature solitaire [Pv] Icon_minitimeMar 6 Juil - 22:36

La jeune demoiselle qui était entrain de faire bronzette se réveilla brusquement après que Riku lui soit tombé dessus. Elle demanda aussi à Riku si il était tombé, bien sur sinon elle ne se serait pas réveillé. Riku remarqua que la jeune demoiselle partit fouillé dans son sac . Riku pensait qu'elle n'avait jamais était vu par un jeune homme dans une tenue si...... sexy. Riku lui souriat puis une fois que la jeune demoiselle se trouvait être en tenue pour mieux discuter, elle demanda avec hésitation comment se prénommé le jeune homme qui venait de la réveillé par inadvertense. Riku la regarda droit dans le yeux avant de répondre:


-Je me prénomme Riku, et je suis encore désolé de vous avoir réveillé, j'espère que je ne vous ai pas fait mal.

Riku était torse nu, ses abdominos était contracté puisqu'il venait de s'accroupir pour être à hauteur de la jeune demoiselle. Il se tourna pour récuperer ses affaires, une fois ses affaires en main il sortit un serviette pour ensuite s'essuyer en demandant à la belle demoiselle:

-Et vous? Quel est votre prénom?

Riku s'essuyait pour ne plus être mouillé, un petit vent frais soufflé.
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Lowen

Ambre Lowen

Messages : 14
Date d'inscription : 30/06/2010
Localisation : Dans ton....

La liberté d'une nature solitaire [Pv] Empty
MessageSujet: Re: La liberté d'une nature solitaire [Pv]   La liberté d'une nature solitaire [Pv] Icon_minitimeVen 9 Juil - 17:57

Jamais la pauvre Ambre n'avait eu de liaisons avec des enfants de son age. Elle n'avait jamais pu connaître l'amitié ou encore l'amour. Tout ça lui était étranger et jamais elle n'aurait suspecté que cela puisse exister. Pour elle, on ne pouvait connaître une personne que pour travailler. Tous les liens qu'elle avait lié était professionnel. Là, pour la première fois elle voyait un jeune homme.... de son age... peu vêtu. Elle, qui était si renfermé sur elle même car elle n'avait aucune relation, comment pouvait elle comprendre l'esprit « plagiste » alors qu'elle n'était jamais sortit à la plage ? Là c'était un peu la même chose, mais elle n'était pas prête, ou du moins elle ne s'était pas préparé, à une telle rencontre. Dans sa tête, elle se demandait comment réagir. Elle réfléchit à quoi dire, elle cherchait où poser ses yeux... et finalement elle fixa les yeux du jeune homme. Ses grands globes rougeâtres l'observaient de toute leur ampleur. Lui aussi la regardait dans les yeux. Elle était alors à genoux sur sa serviette. Attentivement, miss Lowen écouta les paroles du jeune homme. Il s'excusa encore une fois de sa chute. Soudain, il s'abaissa à son niveau. Il prit ses affaires et lui refit volte-face. Alors qu'il s'essuyait, il la questionna sur son prénom.

« Ambre... Ambre Lowen ! »

Un petit sourire hésitant vint à sa bouche. Elle ne savait jamais commencer une conversation. Elle chercha dans sa tête alors quoi dire... Elle observa alors le lac, son eau bleu, le reflet scintillant du soleil... Il n'y avait personne autour. Le peu de vent qui soufflait fit frémir de froid la jeune adolescente. Elle se frotta donc les bras en témoignant de son froid et remit son tee shirt. Elle continuait à chercher mais plus elle cherchait, plus elle se trouvait minable et insociable. Elle souffla un coup et s'allongea sur sa serviette en regardant le garçon. Elle dit alors :

« Désolé si je n'ai pas de conversation mais... je ne suis pas très douée pour ouvrir une discussion... Ah, tiens, j'ai trouvé quoi dire ! »

Elle sourit, satisfaite de sa trouvaille.

« Que faisais tu ici ? Tu te baignais uniquement ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Bob Makihara
Capoera-man
Bob Makihara

Messages : 35
Date d'inscription : 28/06/2010

La liberté d'une nature solitaire [Pv] Empty
MessageSujet: Re: La liberté d'une nature solitaire [Pv]   La liberté d'une nature solitaire [Pv] Icon_minitimeVen 9 Juil - 18:39

Ambre, tel était le prénom de la jeune fille que Riku avait croiser au lac. Un prénom magnifique sortit de la bouche d'une demoiselle magnifique. La jeune demoiselle pris la paroles pour dire quel n'avais pas énormement de conversation ,était-elle sociopathe? Riku souriat lorsqu'elle lui anonça qu'elle avait trouver un sujet de conversation. Riku lui donna un sourire, elle lui demanda ce qu'il faisait ici et si il ne faisait que se baigner. Riku souria à la jeune fille.

-Depuis tout à l'heure tu parles et tu dis que tu ne trouve jamais de conversation, j'espèreque c'est une blague. Pour revenir à ton prénom, je trouve que Ambre est un très jolie prénom. Ensuite je suis venu ici pour me détendre et faire un peu de devois pour les cours! Et toi? je pense que c'est pour te détendre nan?

Riku regarda la jeune Ambre puis souriant lui demanda

-Es-tu à l'internat de Technopolis?

Riku ne savait pas vraiment quoi dire, il était ,comment dire, légèrement sociopathe.
Revenir en haut Aller en bas
Bob Makihara
Capoera-man
Bob Makihara

Messages : 35
Date d'inscription : 28/06/2010

La liberté d'une nature solitaire [Pv] Empty
MessageSujet: Re: La liberté d'une nature solitaire [Pv]   La liberté d'une nature solitaire [Pv] Icon_minitimeDim 5 Sep - 19:57

(Quand va tu répondre?)

(ps: sorry pour le double post l'édité n'aurais pas fait réagir ce sujet enfin je pense)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La liberté d'une nature solitaire [Pv] Empty
MessageSujet: Re: La liberté d'une nature solitaire [Pv]   La liberté d'une nature solitaire [Pv] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La liberté d'une nature solitaire [Pv]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La ville. :: Le lac.-
Sauter vers: