Ici, tout est permis. Autant entre les murs de l'école, qu'à l'extérieur !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]   Mer 26 Aoû - 16:02

Comme la demoiselle l'avait dit, la situation était parfaite bien que peu amène au travail. Une table en bois demeurant vide avant leur arrivée, était installée sous plusieurs cerisiers semant leurs fleurs. Le mélange de couleurs établit par les feuilles, les plantes, les herbes et la vue du lac un peu plus loin donnait un aspect féérique à cet endroit que la jeune fille aimait tant. Elle était donc aux anges lorsqu'ils s'installèrent sur la table, chacun posant son sac mais ne l'ouvrant pas. Pour le moment, leurs yeux n'en avaient que pour le paysage qui s'offrait généreusement à eux. Au loin, le soleil commençait à descendre,se préparant à les quitter. La lycéenne soupira devant cette beauté naturelle qui dépassait de loin n'importe quels travaux d'êtres humains. C'était merveilleux. Il n'y avait pas d'autre mot. Il régnait de plus une atmosphère calme et détendu qui convenait parfaitement pour un cours de rattrapage en sciences; Au moins, elle ne se sentirait ni stressée, ni oppressée et pourrait donc tenter de suivre et de comprendre quelque chose sans être pris d'impatience, de colère ou de lassitude. Ils avaient tous deux pris place, face à face mais ne se regardaient pas. Itarille croisa les jambes et c'est à contre cœur que son regard abandonna le lac pour se poser sur son professeur. Non pas que celui-ci n'était pas agréable à regarder en tant qu' homme, mais en tant qu'enseignant de sciences, elle préférait ne pas avoir à le rencontrer trop souvent.

" Donc dites-moi professeur par où voulez-vous commencer. Personnellement je n'ai rien suivit depuis le début de l'année donc il ne sert à rien de me demander quel chapitre en particulier je souhaite revoir. "


Elle soupira, réalisant à quel point elle devait être désespérante. Tanpis. Autant être honnête si elle voulait que ce cours particulier puisse être efficace et surtout productif.

" Au fait professeur tant que je peux vous demandez ça, je vais en profiter. J'ai une autre requête en fait. Je voudrais être officiellement dispensé des cours de dissection de cette année. Je dis officiellement parce que, comme vous avez du le remarquer, je ne suis venue à aucune de ces heures-là mais j'ai eu quelques problèmes avec le Proviseur par la suite... et puis, je trouve vraiment ça répugnant. Honnêtement, je lutte pour la protection de la nature et des animaux alors m'obliger à faire... non rien qu'à voir un tel acte de barbarie, je trouve ça immonde... Comprenez-moi, la seule fois où j'ai tenté de prendre sur moi, je suis partie au bout de 5 minutes blanche comme un linge. En plus, je veux pas faire médecin donc ça ne me servira à rien..."


Elle réalisait à quel point elle devait paraître nunuche; Mais pour le coup, elle s'en fichait totalement. Elle avait, depuis le début de l'année, attendu le bon moment pour lui faire cette requête car c'était quelque chose qui lui tenait vraiment à cœur et elle espérait qu'il pourrait un instant prendre en compte ses sentiments. Itarille lâcha un énième soupir en vu de l'expression arboré par son professeur. Elle n'était définitivement pas faite pour la négociation et encore moins... pour les sciences.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]   Mer 26 Aoû - 19:05

Lyle avait docilement suivit Itarille jusqu’à une table en bois non occupée. Il avait passé le trajet perdu dans ses pensées, à rêvasser. Cela l’aidait généralement à décompresser après une longue journée mais lorsqu’il était dans cet état il accordait peu d’attention à ce qui l’entourait. Et ce n’était pas différent aujourd’hui. Il prit conscience des alentours uniquement lorsqu’il entendit le bruit d’un sac posé sur la table. Le cadre était parfait pour la détente. Le soleil déclinant commençait à tinter le ciel et les nuages épars de rouge. Une légère brise jouait avec les branches de cerisiers sous lesquels ils étaient assis, décrochant par moment quelques pétales qui venaient ensuite danser dans le vent. Le simple fait de se trouver dans un endroit pareil faisait oublier la lassitude d’une semaine de travail harassante.
Le regard fixé sur les reflets apaisant du lac, il était retourné dans ses rêveries, oubliant presque pourquoi et avec qui il était venu là. La voie de la jeune femme brisa le silence.

" Donc dites-moi professeur par où voulez-vous commencer. Personnellement je n'ai rien suivit depuis le début de l'année donc il ne sert à rien de me demander quel chapitre en particulier je souhaite revoir. "

Lyle la regarda presque surpris qu’elle soit encore là puis ferma les yeux un cours instant afin de se concentrer un minimum. Lorsqu’il les rouvrit il avait de nouveau les idées claires. Il regarda les alentours et un léger sourire vint étirer ses lèvres alors qu’il se souvenait à regret presque de pourquoi ils étaient dans le parc. Ses yeux revinrent fixer les pupilles azur de l’étudiante qui lui faisait face.
Il était encore en train de réfléchir au meilleur moyen d’aider la jeune femme lorsqu’elle recommença à parler.

" Au fait professeur tant que je peux vous demandez ça, je vais en profiter. J'ai une autre requête en fait. Je voudrais être officiellement dispensé des cours de dissection de cette année. Je dis officiellement parce que, comme vous avez du le remarquer, je ne suis venue à aucune de ces heures-là mais j'ai eu quelques problèmes avec le Proviseur par la suite... et puis, je trouve vraiment ça répugnant. Honnêtement, je lutte pour la protection de la nature et des animaux alors m'obliger à faire... non rien qu'à voir un tel acte de barbarie, je trouve ça immonde... Comprenez-moi, la seule fois où j'ai tenté de prendre sur moi, je suis partie au bout de 5 minutes blanche comme un linge. En plus, je veux pas faire médecin donc ça ne me servira à rien..."

Il considéra un instant la demande de la jeune fille. Ce n’était pas courant. Au moins elle faisait preuve de franchise. Mais là quand même... Demander de ne pas assister à un cours entier, cela le surprenait au point qu’il avait ouvert grand les yeux au début de la demande.
Il réfléchissait à ce qu’elle lui demandait puis cligna rapidement des yeux, avant de commencer à parler.

" Si tu as du mal avec ce qu’on a fait en début d’année, c’est normal que tu ais autant de difficultés dernièrement malgré le fait que tu travailles bien. Je pense que le mieux pour toi sera de revoir les bases ! "

Il fit une pause, réfléchissant à ce qu’il venait de dire et ce que cela impliquait. Reprendre les bases serait long et fastidieux. Mais même sans cela, le test qui approchait serait surement trop dur pour Itarille.

" Par contre ça peut être long et surtout je pense que ça ne t’aidera pas beaucoup pour le test de Lundi. Mais je devrai pouvoir arriver à le repousser puisque c’est moi qui suis prof. "

Lyle souriait. Certes il n’avait pas l’habitude de décaler comme ça des examens mais bon pour une fois cela pouvait passer.

" Pour la dispense de dissection, tu as des arguments valables donc ça peut être envisageable. Bien sur je doute que ce soit possible de faire ça officiellement ! Tes arguments me conviennent mais je doute qu’ils suffisent à l’administration. Par contre, officieusement c’est envisageable, si par exemple tu es marqué systématiquement présente par un professeur un peu compréhensif.
Néanmoins tout cela n'est pas gratuit et s’accompagnera de contraintes. Tu ne peux pas ne rien avoir pendant le créneau du cours. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]   Mer 26 Aoû - 19:45

" Pour la dispense de dissection, tu as des arguments valables donc ça peut être envisageable. Bien sur je doute que ce soit possible de faire ça officiellement ! Tes arguments me conviennent mais je doute qu’ils suffisent à l’administration. Par contre, officieusement c’est envisageable, si par exemple tu es marqué systématiquement présente par un professeur un peu compréhensif.
Néanmoins tout cela n'est pas gratuit et s’accompagnera de contraintes. Tu ne peux pas ne rien avoir pendant le créneau du cours. "


Elle souriait, consciente de la chance qu'elle avait d'avoir un professeur tel que lui. Il se montrait très compréhensif et semblait vraiment décidé à l'aider. Il devait vouloir qu'elle remonte sa moyenne; Pourquoi ? La raison importait peu à la jeune fille tant que cela l'arrangeait. A la suite de ces paroles, Itarille déballa ses affaires de son sac.

" Merci. Il y toujours moyen de trouver un compromis et peut-être que je pourrais utiliser ces heures de cours perdues à rattraper mon retard. Si c'est encore possible... Pour le test, ça m'arrange vraiment qu'il soit décalé car je fais des heures supplémentaires ce week-end. Mon employeur a été clair depuis la semaine dernière donc je ne pouvais plus me désister et du coup, je n'aurais surement pas trouvé le temps de réviser; "


Il souriait et elle appréciait cette situation. Elle se sentait à l'aise comme si ce n'était pas son enseignant qui se trouvait face à elle. Bon. Il est aussi vrai qu'elle se comporte toujours de façon plutôt désinvolte mais là c'était différent. Elle trouvait l'atmosphère agréable. Rêveuse et légèrement perdue dans ses pensées, la lycéenne fixait le coucher du soleil qui transperçait le ciel de l'autre côté du lac. C'était vraiment incroyable. Lumineux et sombre à la fois. Itarille aimait ces moments-là qui lui faisaient tout oublier. Toutes les difficultés, la fatigue, les mauvais moments qui caractérisent une semaine de cours intensif. Elle soupira alors que le soleil disparaissait, sa lumière remplacée par celle de nombreux lampadaires. Un silence s'était installé à leur table, chacun perdu dans ses pensées. Se fut d'ailleurs une nouvelle fois la demoiselle qui le rompit en s'exprimant calmement :

" Dites-moi ça n'est pas trop difficile comme métier d'être professeur. Je veux dire, vous avez un rythme fatiguant, des élèves bruyant et parfois démotivés que vous vous devez d'aider, des étudiants suffisamment compliqués pour ne jamais réussir à se concentrer, le Proviseur qui impose de nouvelles règles etc etc... Je crois que c'est un métier que je ne pourrais pas faire. Pas assez pédagogue ni patiente. Je vous admire pour ça vous savez. C'est... courageux. "

Elle étouffa un léger rire, se demandant ce que Lyle allait répondre. Elle aimait bien tester les gens et elle commençait avec lui. Après tout, elle n'avait pas du tout la tête au travail donc autant en profiter pour discuter de certains sujets plus personnels.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]   Jeu 27 Aoû - 0:38

La lycéenne sourit à Lyle et le remercia pour ce qu’il faisait. Cela lui faisait plaisir. Il avait maintenant l’impression qu’il avait réellement fait son travail de prof, qu’il avait ou allait effectivement aidé une de ses élèves. Il espérait également avoir réussi à remotiver la jeune femme.
Itarille avait commencé à déballer ses affaires. Le cours allait pouvoir commencer. Lyle avait plus envie de dire "devoir commencer" à ce moment. L’ambiance était relaxante et il n’avait aucunement envie de passer son temps, leurs temps, sur le cours alors qu’il venait juste de décider de décaler l’examen et que donc ils auraient le temps de travailler correctement. Néanmoins, il lui semblait qu’elle était prête et motivée pour travailler, ce qui d’après ce qu’il avait compris n’arrivait pas souvent surtout en science. Après être venu ici il n’avait plus eu envie de travailler le moins du monde mais si elle y était disposée cela s’avèrerait productif – au moins pour elle.
Il regardait au loin le soleil disparaitre avec résignation, et s’apprêtait à sortir à son tour ses affaires lorsqu’il l’entendit soupirer. Il détourna le regard du ciel – le soleil avait disparut, laissant peu à peu sa place à une myriade d’étoiles – et regarda la demoiselle en face de lui.

" Dites-moi ça n'est pas trop difficile comme métier d'être professeur. Je veux dire, vous avez un rythme fatiguant, des élèves bruyant et parfois démotivés que vous vous devez d'aider, des étudiants suffisamment compliqués pour ne jamais réussir à se concentrer, le Proviseur qui impose de nouvelles règles etc etc... Je crois que c'est un métier que je ne pourrais pas faire. Pas assez pédagogue ni patiente. Je vous admire pour ça vous savez. C'est... courageux. "

Un petit sourire flotta au coin des lèvres du professeur. Elle changeait de sujet. S’intéressait-elle vraiment à lui ou voulait-elle juste esquiver un cours particulier. Le résultat serait le même dans les deux cas et convenait parfaitement à Lyle. Le cours attendrait, ils avaient le temps.

" C’est un métier difficile certes, mais un métier comme les autres. Tu as mit le doigt sur la plupart des inconvénients, mais il y a aussi des avantages, heureusement. Il y a les vacances, le salaire qui même s’il n’est pas élevé tombe tout les mois sans questions et augmente régulièrement ; la sécurité de l’emploi ai appréciable également. Et surtout c’est un métier que j’aime. Au début je voulais faire ça pour prouver à tous les profs incompétents que j’avais eu qu’il était facile d’être un bon enseignant. Donc tu vois j’étais plus prétentieux que courageux. Et accessoirement, j’avais tord de croire que ce serait facile, mais peut-être que c’est mieux ainsi, ça rend les choses plus intéressantes.
Si quelqu’un ici mérite cet adjectif c’est plutôt toi je dirais. En plus de travailler dur pour tes études tu as un emploi pour payer, je suppose tes études, ton logement, ou autre chose encore. C’est quelque chose que je n’aurais jamais sut faire. Ca doit te prendre un temps fou, pour un salaire pas forcément génial non ? D’ailleurs, je suis curieux, tu fais quoi comme travail ?
"

Il la regardait, l’examinait pour la première fois depuis qu’elle était entrée dans la salle de classe, se demandant ce que la belle jeune femme pouvait bien faire comme travail. Serveuse figurait en tête de liste de ses suppositions mais il savait pour en être un bon exemple que les apparences étaient parfois – souvent – trompeuses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]   Jeu 27 Aoû - 20:25

"En plus de travailler dur pour tes études tu as un emploi pour payer, je suppose tes études, ton logement, ou autre chose encore. C’est quelque chose que je n’aurais jamais sut faire. Ça doit te prendre un temps fou, pour un salaire pas forcément génial non ? D’ailleurs, je suis curieux, tu fais quoi comme travail ?"

Suite à cette question, Itarille afficha une légère grimace signalant son embarras puis elle sourit de nouveau, cherchant ses mots. Devait-elle lui dire ? Elle ne pouvait pas négliger le fait qu'il soit son professeur et que la vérité risquait de lui donner des fausses idées sur la demoiselle. Elle avait trop l'habitude des jugements ou des réactions exagérées que certaines personnes pouvaient avoir. Mais d'un côté, mentir ne servait à rien. Ce qu'elle lui dirait resterait surement entre eux et puis, s'il décidait de la considéré autrement dans le futur, elle n'y pourrait rien.

" Je suis danseuse dans une boîte privée du centre ville. Contrairement à ce que vous pensez, si on ajoute les bonus, pourboires et extras, c'est plutôt bien payé et ça me permet de subvenir sans difficultés à tous mes besoins... Mais c'est un métier épuisant en particulier du fait que je dois travailler la nuit. Mais j'imagine que comme toute chose, je m'y habituerais sans doute un jour... "

Elle lui avait annoncé sans utiliser pour autant le mot tabou : "stripteaseuse". Il l'avait bien évidemment compris mais peut-être, du coup, oublierait-il le côté pervers pour insister sur la danse. Car avant tout, c'était une danse et donc une sorte d'art. Qui était devenu une pratique sournoise et pervertit certes, mais c'était tout de même de la danse où le corps s'exprimait en toute liberté. Trop de gens ne voyaient ça que comme un jeu malsain. Ce qui était des préjugés bien évidemment faux. Enfin, peu importe la vérité, l'image des gens est toujours la plus forte. Non, dans les esprits, ce n'était pas considéré comme un métier banal. Et ça ne changerait pas. Il fallait l'accepter même si c'était difficile pour la jeune fille de toujours sentir peser le même regard sur elle, de toujours se sentir obligée de se justifier. C'était sa vie et elle en faisait ce qu'elle voulait, personne ne pouvait la juger seulement par ce critère.

" Je sais ce que vous pensez mais sachez que contrairement aux idées faites, ce n'est absolument pas de la prostitution. Après vous avez surement votre avis et peut-être est il justifié mais je vous demande de ne pas me juger trop rapidement. Ce n'est en rien ma vocation et puis même, chacun est libre de vivre non? "

Elle soupira et espérait à présent qu'il allait vite répondre. Vite donner son avis que le sujet soit clos pour de bon et qu'ils puissent se concentrer sur les sciences... bien qu'elle n'en avait aucune envie non plus. Elle avait la tête baissée et le regard fixé sur ses cuisses. Mais elle sentait sans peine les yeux de son professeur peser sur elle comme une dizaine de briques. C'était très lourd et difficilement supportable. Et elle voulait que ça cesse. Maintenant. Avant de culpabiliser. Avant de regretter ses propres paroles. Peut-être que cacher les choses étaient mieux finalement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]   Ven 28 Aoû - 17:47

Lyle vit la jeune femme tressaillir lorsqu’il avait posé la question. D’une certaine manière, il avait dut la mettre dans l’embarra mais il ne comprenait pas comme il avait put. Elle semblait chercher ses mots, hésiter, mais elle finit par parler.

" Je suis danseuse dans une boîte privée du centre ville. Contrairement à ce que vous pensez, si on ajoute les bonus, pourboires et extras, c'est plutôt bien payé et ça me permet de subvenir sans difficultés à tous mes besoins... Mais c'est un métier épuisant en particulier du fait que je dois travailler la nuit. Mais j'imagine que comme toute chose, je m'y habituerais sans doute un jour... "

Le jeune professeur nota qu’Itarille n’avait pas utilisé le terme commun pour décrire son travail. Généralement on utilisait le terme de stripteaseuse pour son travail alors qu’elle avait juste dit danseuse. Elle avait cependant été assez claire pour qu’il ne puisse pas y avoir de doute sur ce qu’elle faisait. Visiblement elle ne l’assumait pas bien… Ou peut-être était-ce autre chose qu’elle n’assumait pas. C’est vrai que la profession n’était pas très réputée, pour ne pas dire autre chose.
C’est en pensant à cela que Lyle compris l’embarras de la lycéenne. Elle n’avait pas honte de ce qu’elle faisait, la manière dont elle le décrivait en était la preuve. Non, elle était mal à l’aise avec les gens ou plus vraisemblablement avec le changement d’attitude des gens lorsqu’elle leur expliquait comment elle payait son loyer et ce qu’elle désirait. Etant donné l’opinion que les gens avaient en générale, c’était normal. Après tout quoi que l’on dise, quoi que l’on fasse, nous attachons tous en importance plus ou moins grande aux apparences et à ce que les gens pensent de nous. C’est dans la nature humaine. Lyle y était sensible. Itarille aussi. Au point qu’elle jugea nécessaire de se justifier.

" Je sais ce que vous pensez mais sachez que contrairement aux idées faites, ce n'est absolument pas de la prostitution. Après vous avez surement votre avis et peut-être est il justifié mais je vous demande de ne pas me juger trop rapidement. Ce n'est en rien ma vocation et puis même, chacun est libre de vivre non? "

Lyle n’avait pas pour habitude de fréquenter les bars à striptease mais il avait eu plusieurs échos d’amis – déçus –, comme quoi la rumeur qui disait que les stripteaseuses étaient faisaient des heures sup particulières était fausses. De toute manière il ne voyait pas pourquoi Itarille lui mentirait sur ce point alors qu’elle lui avait avoué ce qu’elle faisait.
Lyle éclata de rire. Cela contrastait avec l’attitude mal à l’aise de l’étudiante. Mais surtout cela allégeait l’atmosphère devenue pesante. Le jeune professeur n’était pas très à l’aise quand il y avait ce genre d’ambiance, aussi utilisait-il le rire comme une sorte de solution à sa gène. Néanmoins, il arrêtât assez vite de rire afin d’éviter qu’Itarille ai l’impression qu’il se moquait d’elle.

" Si j’avais dut deviner j’aurais dit serveuse. Comme toujours, je ne suis pas très perspicace pour ce genre de chose… Enfin, si ça te permet de gagner de quoi te payer tes études et ton logement et ce qui te plait comme affaires c’est plutôt pas mal ! Il y a peu de boulots d’étudiant qui permettent ça. Par contre je ne te juge pas, je ne te connais pas assez pour ça. Comme tu le dis tu es libre de choisir ce que tu fais de ta vie. En plus le fait que tu continues tes études malgré l’argent que tu gagnes me suffit pour comprendre que tu n’as pas forcément envie de faire ça toute ta vie. "

Il fit une pause, fixant Itarille. Il sourit. Elle était plutôt mignonne. Cela devait lui permettre de gagner pas mal d’argent. Certains utilisent leurs talents en chant ou en musique pour devenir des stars et gagner leurs vies. La lycéenne n’était pas très différente de ces gens là. Elle utilisait ce qu’elle avait, son corps, pour gagner sa vie.
Il fixait toujours la lycéenne, ou plutôt il l’examinait maintenant. Lyle essayait de s’imaginer la jeune femme en train de danser sur une estrade. En train de se mouvoir sensuellement, enlevant lentement ses vêtements. Elle était belle et avait des formes très attrayantes. Le spectacle devait valoir le coup d’oeil. Le jeune prof se dit qu’il aimerait bien voir l’étudiante en tenue légère et … Hein ! Quoi ? Mais à quoi pensait-il. C’était une de ses élèves. Il ne pouvait pas… Que penserait-elle de lui s’il venait la voir danser. Lyle secoua la tête en pensant au regard que lui jetterait certainement la demoiselle si elle l’apercevait dans la foule de ses spectateurs. Néanmoins l’idée l’avait marqué. Elle revenait à chaque fois qu’il posait les yeux sur Itarille. Ce n’était pas grand-chose de voir une belle jeune femme danser et se déshabiller. Mais le fait qu’elle soit une de ses étudiantes, le tabou de la relation Prof/Elève aurait ajouté un peu de piment à la situation et faisait que cette pensé subsistait dans un coin de son esprit. Elle persistait au point que le professeur ne put s’empêchait de l’exprimer à haute voie. Comme si, dire les choses, tout haut, allait chasser cette idée de sa tête plus efficacement que lorsqu’il avait secoué la tête.

" Tu dois avoir beaucoup de succès je paris. Tu me diras, belle comme tu es, même sans faire de striptease tu dois avoir plein de mec à tes pieds ; enfin façon de parler. Le spectacle doit valoir le détour. Ca doit plaire à beaucoup de messieurs, et ca pourrait même me plaire. "

Comment ça, même à lui ça pourrait plaire. Non ! Cela plairait surtout à lui. Surtout à lui…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]   Ven 28 Aoû - 18:22

Elle parla et... il éclata de rire sous le regard peu amène de l'étudiante. Osait-il se moquer d'elle ? Non ce n'était pas ça. Son rire était plutôt nerveux, comme s'il essayait de détendre l'atmosphère. Au moins, il avait réussit. Elle s'était remise à sourire franchement, amusée par l'attitude de son professeur. Surprise également par cette réaction peu habituel, c'était le cas de le dire.

" Si j’avais dut deviner j’aurais dit serveuse. Comme toujours, je ne suis pas très perspicace pour ce genre de chose… Enfin, si ça te permet de gagner de quoi te payer tes études et ton logement et ce qui te plait comme affaires c’est plutôt pas mal ! Il y a peu de boulots d’étudiant qui permettent ça. Par contre je ne te juge pas, je ne te connais pas assez pour ça. Comme tu le dis tu es libre de choisir ce que tu fais de ta vie. En plus le fait que tu continues tes études malgré l’argent que tu gagnes me suffit pour comprendre que tu n’as pas forcément envie de faire ça toute ta vie. "

Serveuse ? Elle y avait pensé mais n'était surement pas assez adroite pour persévérer dans cette voie. Elle soupira de soulagement; Il comprenait et ne la jugeait pas, c'était déjà ça de gagner bien qu' instinctivement son comportement à son égard changea. En effet, il suffisait de jeter un coup d'œil pour apercevoir que le regard de Lyle s'était transformé. Ses yeux parcouraient le corps de la demoiselle, sans gène quelconque. A quoi pouvait-il bien pensé ? Ou plutôt qu'était-il en train d'imaginer ? La réponse était si claire que la demoiselle en soupira de nouveau tout en affichant un adorable sourire en coin qu'elle ne pouvait contenir.

" Tu dois avoir beaucoup de succès je paris. Tu me diras, belle comme tu es, même sans faire de striptease tu dois avoir plein de mec à tes pieds ; enfin façon de parler. Le spectacle doit valoir le détour. Ça doit plaire à beaucoup de messieurs, et ça pourrait même me plaire. "


Honnête. Au moins, il ne lui cachait pas ses arrières pensées. Elle lui adressa un regard interrogateur et se pencha alors sur la table pour lui murmurer :

" Je me produis le vendredi, samedi et dimanche soir entre 23h et 3h du matin si ça vous intéresse. Et.. vous avez raison, les clients sont toujours satisfaits, il suffit de compter la valeur des pourboires qu'ils me laissant pour le prouver. La boîte se trouve en plein centre ville, vu sa taille et le monde qui y attend chaque soir, vous ne pourrez pas la louper. "

Elle lui sourit puis se redressa, reprenant place normalement sur le banc. Alors, elle ouvrit son cahier, soupira et sortit un stylo de sa trousse.

" Alors, vous avez quand même la tête à travailler un minimum professeur ou vous êtes en pleine réflexion sur vos plans de ce week-end ? "


Elle le provoquait et en vu du regard affiché par celui-ci, elle comprit qu'elle pouvait désormais se le permettre. Il la dévorait des yeux à présent et ça ne la gêné pas, au contraire. Elle avait vraiment hâte de l'avoir comme client pour pouvoir lui montrer que malgré sa faiblesse en sciences, elle avait des points forts à d'autres niveaux...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]   Sam 29 Aoû - 22:33

" Je me produis le vendredi, samedi et dimanche soir entre 23h et 3h du matin si ça vous intéresse. Et.. vous avez raison, les clients sont toujours satisfaits, il suffit de compter la valeur des pourboires qu'ils me laissant pour le prouver. La boîte se trouve en plein centre ville, vu sa taille et le monde qui y attend chaque soir, vous ne pourrez pas la louper. "

L’attitude d’Itarille avait changé en disant cela. Le ton de la voie était différent également. Elle était passée de la gêne à… A quelque chose d’autre. Elle était plus aguichante. Ca ne déplaisait pas vraiment au jeune professeur, loin de là. Au moins elle n’était plus distante ni contrariée comme elle l’avait était quelques heures auparavant dans la salle de cours.
Elle se produisait dans une grande boite renommée dans le centre ville. Il n’y en avait pas des masses. Lyle voyait de laquelle elle voulait parler. Elle n’était pas très loin de son appartement. Peut-être qu’un petit tour là-bas ne lui ferait pas de mal tout compte fait. Après tout, cela faisait très longtemps qu’il n’était pas sortit. Entre le travail qui lui prenait plus de temps qu’il ne l’aurait cru et l’emménagement dans son nouvel appartement, il n’avait pas eu beaucoup de temps de se détendre dernièrement. Comme en plus ce n’était qu’à quelques minutes à peine de chez lui, cela ne lui prendrait pas beaucoup de temps sur ce qu’il avait déjà prévu de faire.
La voie de la lycéenne le tira de ses réflexions.

" Alors, vous avez quand même la tête à travailler un minimum professeur ou vous êtes en pleine réflexion sur vos plans de ce week-end ? "

Il n’avait plus vraiment la tête à travailler. Comme beaucoup d’homme, quand on commence à leurs parler de sexe ou de quelque chose qui s’en rapproche –et le striptease s’en rapprochait plus qu’un peu – il lui était difficile de penser à autre chose. Mais le fait qu’elle soit une élève aidait à ce qu’il se concentre à nouveau. Il sourit…

" J’étais en effet en train de me demander si je trouverai le temps d’aller faire un petit tour en ville un soir ce week-end, disons entre 23h et 3h. Ca pourrait me changer les idées. Mais j’hésite encore, je n’ai pas l’habitude de payer pour quelque chose sans savoir si ça va me plaire. Après tout je regarde toujours la bande annonce d’un film avant d’aller le voir… "

Tout compte fait, il n’était pas si concentré que cela. Enfin… Ce qui est dit est dit. Et puis ce n’est pas comme s’il avait menti ou autre chose. A ce moment là il avait simplement exprimé ses pensées. Mais il se souvint quand même qu’il était prof et qu’en tant que tel il ne pouvait pas éluder ce qu’avait dit Itarille. Pour une fois que ce sont les élèves qui sont plus motivé que les professeurs… Il soupira.

" Enfin… Puisque tu sembles avoir envie de travailler il semble que je vais devoir m’y mettre également. "

Il regarda sa montre.

" Par contre il se fait tard. Je ne m’étais pas rendu compte que l’on avait parlé si longtemps. Si jamais tu as quelque chose de prévu tu me le dis. "

*HJ Désolé si j'ai été un peu long à répondre ! Je manquait de temps et d'inspiration!*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]   Dim 30 Aoû - 0:26

" J’étais en effet en train de me demander si je trouverai le temps d’aller faire un petit tour en ville un soir ce week-end, disons entre 23h et 3h. Ca pourrait me changer les idées. Mais j’hésite encore, je n’ai pas l’habitude de payer pour quelque chose sans savoir si ça va me plaire. Après tout je regarde toujours la bande annonce d’un film avant d’aller le voir… "

Elle sourit, désirait-il un aperçu ? Si c'était le cas, elle ne se retiendrait pas. Il avait raison, un avant goût était souvent nécessaire pour être sur de ne pas perdre son temps. Se permettrait-elle ? Pourquoi pas. En dehors de l'enseigne scolaire, ils n'étaient plus strictement élève et professeur. Et puis, c'était un moyen de faire de la publicité donc ça restait dans les règles. Cette idée lui trottait en tête mais elle hésitait. Il soupira avant de ramener la conversation sur le sujet de base : le travail. Mais, il réalisa tout comme elle que le temps avait filé à une vitesse alarmante et il se faisait tard. Ils n'auraient jamais le temps d'être efficace dans leurs révisions alors autant ne pas commencer. C'était moins compliqué et plus rationnel non ?

" En effet, il se fait un peu tard et finalement travailler est peut-être passé au second plan. "

Elle ferma son cahier d'un coup sec en affichant une grimace satisfaite.

" De toute façon, mon cas étant désespéré en sciences, ne perdons pas plus de temps inutilement. "

Rapidement et agilement, elle fourra toutes ses affaires dans son sac qu'elle ferma toujours à la même hâte. On sentait là l'habitude d'une demoiselle qui quittait toujours les cours à une vitesse alarmante. Alors que son professeur soupira, elle plongea son regard dans le sien puis se pencha de nouveau dans sa direction pour lui murmurer à l'oreille :

" Si vous voulez, pour passer le temps qu'il nous reste, je peux vous aider à vous décider pour ce week-end. Un avant goût vous conviendrait-il ? "

Elle se mordit la lèvre inférieure puis afficha un sourire aguicheur, sans attendre une quelconque réponse. Alors, elle jeta un coup d'œil dans les environs pour rassurer sa conscience sur le fait qu'ils étaient seuls. Puis, elle se redressa et d'un mouvement brusque, se mit debout sur le banc puis sur la table en bois. Alors, elle approcha ses pieds le plus près possible de là où était installé Lyle. Le fixant dans les yeux, elle laissa échapper un faible rire en observant son air incrédule. Itarille commença à enlever sa veste qu'elle laissa tomber à ses côtés. Alors, elle se mit à se déhancher lentement, glissant ses mains sur son propre corps, envoyant voler ses cheveux de part et d'autre de son être. Elle déboutonna lentement et soigneusement son chemisier qui tomba également près de ses ballerines. Et tout cela en continuant de jouer de son sourire charmeur. Elle tourna sur la table, basculant sensuellement ses hanches. Rapidement, elle sauta alors sur le banc en face d'elle, un pied de part et d'autre du professeur. Elle s'accroupit puis s'installa à genoux, maintenant à califourchon sur ce-dernier. Alors, elle prit sa cravate entre ses doigts et d'un geste brusque tira le jeune homme vers elle. Les lèvres contre son oreille, elle lui murmura voluptueusement :

" Cet aperçu vous convient-il ? J'espère que ça vous a donné envie de venir me rendre visite un de ces soirs... A moins que vous ne puissiez attendre et que vous souhaitiez que ça se finisse ici même...Professeur. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]   Dim 30 Aoû - 23:53

" Si vous voulez, pour passer le temps qu'il nous reste, je peux vous aider à vous décider pour ce week-end. Un avant goût vous conviendrait-il ? "

Bien sur qu’un avant goût lui plairait. Il n’attendait que ça… Hein ? Un avant goût ? Il ne réalisa qu’à ce moment ce que cela signifiait.
Le jeune professeur était ébahit devant ce qu’était en train de faire son élève – même si à ce moment elle n’était plus vraiment une élève. Il ne s’attendait pas une seule seconde à ce qu’elle ait l’audace de faire ce qu’il lui avait demandé. Il n’avait fait que la provoquer sur un coup de tête, une idée soudaine qui lui était venue et qui était repartie aussi vite, mais après qu’il ait commencé à l’exprimer. Il n’avait même pas envisagé qu’elle puisse le faire. La seule chose à laquelle il avait pensé lorsqu’il avait parlé, c’était qu’au pire elle le refoulerait sans trop de ménagement pour ses paroles audacieuses. De là à même imaginer qu’elle monte sur la table et qu’elle commence à se dévêtir, cela allait au delà ses espérances.
Lyle ne la perdit pas des yeux une seule seconde, ses yeux étaient rivés sur les pupilles azures de la lycéenne, alors qu’elle était monté sur la table pour venir se placer devant lui, le surplombant de toute sa hauteur. S’il avait quitté les prunelles d’Itarille, il aurait pratiquement put voir ce qu’elle portait comme sous-vêtement, tellement elle était proche de lui.
La demoiselle, commença à danser, à se déhancher avec une sensualité qui témoignait de son habitude, de son expérience. Ses mains se promenaient sur son corps, parfaitement synchronisées avec la danse. La veste de l’uniforme était tombée au début de la performance, le chemisier la rejoignait à présent, laissant l’étudiante vêtue simplement d’une jupe et de ses sous-vêtements, ne cachant plus grand-chose des formes attirantes que Lyle avait devinées un peu plus tôt lorsqu’il l’avait détaillé.
Soudain, elle descendit de la table et vint s’accroupir sur lui. Il sentait son souffle chaud sur lui, les douces volutes fruitées de son parfum. Qu’il était dur de résister à l’envie de l’étreindre. Il sentit alors quelque chose le tirer plus encore vers la belle blonde.

" Cet aperçu vous convient-il ? J'espère que ça vous a donné envie de venir me rendre visite un de ces soirs... A moins que vous ne puissiez attendre et que vous souhaitiez que ça se finisse ici même...Professeur. "


L’aperçu était pour le moins aguichant, voire même un peu trop. S’ils en restaient là, Lyle aurait surement du mal à trouver le sommeil cette nuit. Il voulait que ça aille plus loin. Ah mais… Elle avait justement proposé de poursuivre. Envouté qu’il avait était par la belle demoiselle, il n’avait réussit à prêter attention qu’à la première partie de ce qu’elle avait dit, n’écoutant ensuite que la douce mélodie qui sortait de ses lèvres sans pour autant chercher à en saisir le sens. C’était plutôt étonnant d’ailleurs qu’elle propose de son propre chef de continuer.
Un large sourit étira ses traits. Il commençait à apprécier vraiment la compagnie de son élève.

" J’ai particulièrement apprécié ce que je viens de voir. Tu me verras surement très bientôt sur ton lieu de travail je pense. "

Il jeta subrepticement un coup d’œil aux alentours. Personne. Normal à cette heure ci.
Le jeune homme recula un peu son visage pour se trouver face à Itarille, à quelques centimètres l’un de l’autre. Il fixât à nouveau les pupilles céruléennes qui lui faisaient face. Sa main droite vint caresser la joue de la belle jeune fille puis elle chassa d’un mouvement désinvolte quelques mèches qui étaient venues sur le doux visage de l’étudiante. Elle trouva ensuite le chemin jusqu’à sa nuque et y appliqua une très légère pression afin de rapprocher les deux jeune gens. Lyle ne voulait pas forcer quoi que ce soit. Même si c’était Itarille qui avait fait la proposition, il n’était pas sur qu’elle ait voulu dire ce qu’il avait compris.

" Néanmoins, je pense qu’il va mettre très dur de patienter jusqu’à là. Cela ne te dérangerait pas que l’on continue, ici et maintenant ? "

Leurs visages étaient très proche l’un de l’autre. Mais Lyle ne bougeait pas. Il attendait que la jeune femme décide de la suite des événements. Il ne voulait pas se montrer ni malpolis ni trop audacieux. Surtout avec une élève.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]   Lun 31 Aoû - 19:09

" J’ai particulièrement apprécié ce que je viens de voir. Tu me verras surement très bientôt sur ton lieu de travail je pense. "

Un sourire étira les lèvres du visage de son professeur et elle comprit qu'elle avait gagné. Comment aurait-il pu résister de toute façon? Elle aimait particulièrement la façon dont il la regardait à présent. Ses pupilles brillaient d'excitation quand à la suite des événements; De son côté, elle hésitait encore sur la démarche à suivre. Ils avaient beau être seuls, il fallait qu'elle pèse le pour et le contre dans chacun des cas; Elle devait, quoi qu'il arrive, rester raisonnable. Il se recula légèrement puis leurs regards plongèrent l'un dans l'autre. La main de Lyle vint caresser la douce joue de l'étudiante qui souriait nonchalamment. Elle fut légèrement surprise lorsqu'il glissa jusqu'à sa nuque et rapprocha dangereusement leurs deux visages mais elle aimait cette audace de sa part.

" Néanmoins, je pense qu’il va mettre très dur de patienter jusqu’à là. Cela ne te dérangerait pas que l’on continue, ici et maintenant ? "


Elle lui sourit et rapprocha encore sa bouche de la sienne. Leurs lèvres se frôlaient et elle prenait énormément de plaisir à le faire patienter alors qu'elle soufflait légèrement sur ses lèvres. Elle sentait, sur son visage, sa respiration s'accélérer . Ils étaient si proches à présent que lorsqu'elle parla, leurs lèvres s'effleurèrent à plusieurs reprises.

" Je ne vous connaissais pas si impatient Professeur. Toutefois, j'avoue que cette proposition est plutôt intéressante et qu'elle me semble difficile à réfuter. "

Elle enroula ses bras autour de la nuque du jeune homme et recula légèrement pour pouvoir rencontrer de nouveau son regard. Alors, elle s'installa plus confortablement sur les jambes de Lyle, s'asseyant impétueusement à califourchon sur lui. Elle se mordit la lèvre inférieure et commença à jouer avec la cravate de celui qui était devenu sa nouvelle proie.

" Vous savez je ne suis pas une fille facile... vous allez devoir réussir à me convaincre pour que je décide de continuer... Après tout, normalement je ne dois pas faire d'exceptions. Expliquez-moi pourquoi vous devriez recevoir un tel traitement de faveur ?"

Son ton était provoquant, partagé entre la sensualité et la volupté. Elle attendait qu'il réponde pendant que ses yeux parcouraient son corps bloqué entre ses longues et belles jeunes jambes. Qu'avait-il dont à lui proposer qui puisse la convaincre ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]   Lun 31 Aoû - 21:50

Elle se rapprochait de lui. Enfin ! Il n’attendait que ça. Leurs lèvres étaient maintenant si près l’une de l’autre qu’elles se touchaient presque. Lorsqu’elle parla, leurs lèvres entrèrent en contact à plusieurs reprises, envoyant des petits frissons dans l’échine du professeur.

" Je ne vous connaissais pas si impatient Professeur. Toutefois, j'avoue que cette proposition est plutôt intéressante et qu'elle me semble difficile à réfuter. "

Elle lui avouait à mot couvert qu’elle désirait également continuer. C’est tout ce qu’il désirait entendre à ce moment là. Mais… Pourquoi reculait-elle ? Ce qu’elle venait de dire ne collait pas avec ce qu’elle faisait. Puis il compris. La lueur dans ses yeux était sans équivoque. Elle jouait avec lui, comme un chat joue avec une souris avant de l’achever. Heureusement qu’il n’était pas une souris…
Il remarqua au passage, un petit tic qu’elle semblait avoir. Elle se mordait la lèvre inférieure. C’était la seconde fois qu’il la voyait faire ça. Il n’avait pas était assez attentif pour voir pourquoi elle le faisait mais il aimait bien. Cela s’ajoutait à son charme.

" Vous savez je ne suis pas une fille facile... vous allez devoir réussir à me convaincre pour que je décide de continuer... Après tout, normalement je ne dois pas faire d'exceptions. Expliquez-moi pourquoi vous devriez recevoir un tel traitement de faveur ?"


Bien que ce ne soit pas une fille facile, elle était quand même là, prostrée sur le jeune homme, l’aguichant encore et encore, vêtue très légèrement alors qu’ils n’avaient réellement fait connaissance que depuis quelques heures. Enfin, il n’allait sûrement pas se plaindre que son élève était peu farouche, loin de là. Mais il est vrai qu’une fille facile se serait laisser faire. Lyle sentait qu’elle savait ce qu’elle voulait et qu’elle faisait durer le plaisir. Il sourit. Il aimait son caractère. Elle voulait jouer, alors il jouerait.

" Je comprends qu’il y ait des règles dans ton métier et que commencer à faire des exceptions pourrait s’avérer dangereux, en plus d’être une perte d’argent. Mais je n’ai pas l’impression que tu sois au travail. Néanmoins, si tu désires une compensation pour les faveurs que tu me fais, je pourrais essayer de me montrer particulièrement magnanime lors du prochain test ou même t’accorder des points de bonus si tu le désires. "

Ce n’était pas dans ses habitudes de marchander ainsi les notes qu’il donnait mais il ne voyait pas ce qu’il aurait put offrir d’autre. L’argent, elle avait dit elle-même qu’elle n’en manquait pas vraiment, et de toute manière, il rechignerait à payer pour une relation. Surtout avec une de ses élèves. Le plaisir, il en prendrait tous les deux si elle acceptait et il doutait fort qu’elle ai besoin de lui pour en prendre. Une ou des bonnes notes. C’était tout ce qu’il avait eu comme idée pour marchander. Vu son cas, selon elle désespéré, il pensait qu’elle apprécierait quelques points gagnés plus rapidement qu’en étudiant. Mais cela n’était pas grand-chose comparait à ce qu’il réclamait.
Il passa une main dans le dos de la jeune femme et l’attirât à nouveau à lui.

" Cela te convient-il, ou désires-tu autre choses ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]   Mar 1 Sep - 16:15

Le sourire qui illuminait à cet instant le visage du professeur était débordant de signification. Il avait compris le jeu de la demoiselle et semblait prêt à y participer. Entrer dans la bataille n'était pas chose aisée pourtant, il semblait y prendre lui-même plaisir.

" Je comprends qu’il y ait des règles dans ton métier et que commencer à faire des exceptions pourrait s’avérer dangereux, en plus d’être une perte d’argent. Mais je n’ai pas l’impression que tu sois au travail. Néanmoins, si tu désires une compensation pour les faveurs que tu me fais, je pourrais essayer de me montrer particulièrement magnanime lors du prochain test ou même t’accorder des points de bonus si tu le désires. "

Il lui proposer de marchander des notes. C'était à la fois insultant et à la fois très tentant. Certes, si elle pouvait tirer un tel avantage de la situation, elle n'allait pas refuser. Toutefois, elle avait l'impression de se faire acheter. La considérait-il comme une prostituée ou comme une de ces filles qui couchent avec leur professeur dans le seul but d'avoir une bonne note dans leur scolarité ? Elle n'était pas de celles-là. Lyle l'attirait vraiment et c'était la seule raison pour laquelle elle savait déjà que quoi qu'il arrive, elle céderait. Elle était jeune et le désir était une sensation contre laquelle elle ne savait pas lutter. Elle esquissa un sourire lorsque la main du garçon vint se nicher dans son dos dénudé et qu'il la poussa légèrement vers lui. Ils étaient de nouveau très proches et elle sentit son souffle sur ses lèvres lorsqu'il parla :

" Cela te convient-il, ou désires-tu autre choses ? "


Affichant une moue pensive, elle fit semblant de réfléchir quelques instants. Faire patienter le jeune homme l'amusait beaucoup et elle en riait intérieurement. Mais au bout de presque une minute qui sembla pourtant fort longue, elle afficha un nouveau sourire attrayant. Alors, Itarille approcha son visage de l'oreille du jeune homme dans laquelle elle susurra sensuellement :

" Je pense qu'en effet cette proposition ne manque pas d'intérêt. Mais n'oubliez pas que, officiellement dans mon travail, je ne dois avoir aucune relation physique avec mon client. Donc ce qui se passera après, vous ne me payerez pas pour cela que se soit en billets ou en notes. Je ne suis pas une prostituée Professeur, juste une élève qui a profondément envie de vous. "

La tête toujours au niveau de l'épaule du garçon, elle serra la cravate qu'elle tenait toujours dans ses doigts et la tira d'un coup pour la retirer du col. Elle tomba ensuite à terre et à cet instant, Itarille se recula, croisant le regard de Lyle. Gracieusement, elle posa ses mains sur le banc de chaque côté du garçon, prit appui et se suréleva suffisamment pour pouvoir poser ses pieds sur le siège en bois. Une fois debout, elle fit un pas en arrière tout en montant ainsi sur la table. Elle se retrouvait dans la même position que précédemment mais cette fois elle n'arrêterait pas sa prestation avant que celle-ci ne soit arrivé à son apogée. Elle recommença à bouger délicatement son bassin sur le rythme d'une musique insonore, raisonnant seulement dans la tête de la demoiselle. Ses bras glissaient lentement que se soit sur le vent ou sur son propre corps. La brise soulevait ses cheveux qui volaient autour d'elle. Oui, elle était belle et douée. Et Lyle n'avait encore rien vu..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]   Jeu 3 Sep - 0:17

Itarille sembla pensive pendant ce qui parut une éternité à Lyle. Elle considérait vraisemblablement la proposition du professeur avec intérêt. Pendant ce temps, Lyle profitait du doux contact entre sa main et le dos dénudé de son élève.

" Je pense qu'en effet cette proposition ne manque pas d'intérêt. Mais n'oubliez pas que, officiellement dans mon travail, je ne dois avoir aucune relation physique avec mon client. Donc ce qui se passera après, vous ne me payerez pas pour cela que se soit en billets ou en notes. Je ne suis pas une prostituée Professeur, juste une élève qui a profondément envie de vous. "

Ce qu’elle venait de dire le troubla. Certes elle désirait poursuivre ce qu’elle ou plutôt ce qu’ils avaient commencé, mais Lyle avait du une fois encore mal présenter les choses. C’était si habituel chez lui. On dit que ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, mais visiblement cela ne s’appliquait pas à lui. Un rictus de dépit avait fait une fugace apparition sur son visage lorsqu’il comprit qu’il avait probablement vexé et blessé la dignité de la jeune femme. Il devait se rattraper sinon, quelle opinion aurait-elle de lui.

" Heureusement que tu me désires ! Je ne t’aurais pas fait cette proposition si je n’avais pas sentis ton envie d’aller plus loin. Ne te méprend pas. C’est juste un cadeau que je t’offre. Libre à toi de le prendre ou non. Je ne te considère pas et ne te considèrerait jamais comme une prostitué mais comme une élève particulièrement attirante, surtout lorsque tu es aussi peu vêtue que maintenant. Et comme tout homme, je cherche à gagner tes faveurs par des cadeaux ou d’autres choses. Ainsi cela serait dégradant et pour moi, et pour toi, si tu venais à considérer ma proposition comme un payement. Je ne suis pas ce genre d’homme et surtout tu n’es pas ce genre de fille selon moi. D’ailleurs, généralement ce genre de fille est loin de me faire autant d’effet que toi en ce moment. "

Sa cravate tomba à terre avant même qu’il s’en rende compte. Il était trop captivé par le regard saphir de la belle lycéenne. Il jeta un coup d’œil furtif au bout de tissu puis revint poser ses yeux sur Itarille alors qu’elle remontait sensuellement sur la table ; la cravate ne lui servirait à rien pour ce qui allait suivre.
Il fixait avidement la belle blonde sur la table. Ses yeux ne la quittaient pas un seul instant. Comment auraient-ils pu. Les mouvements de la jeune femme étaient tellement envoutants. Les poses qu’elle prenait. Les mouvements de ses hanches. La danse de ses cheveux dorés flottant derrière elle. Ses longues jambes. Tout cela suggérait tant d’idées au jeune professeur.
Ce qui était le plus frustrant dans la situation actuelle était l’impossibilité d’agir. C’était Itarille qui maitrisait le tempo, quand elle enlèverait le prochain vêtement, quelle partie de son magnifique corps elle mettait en valeur. Lyle n’était qu’un simple spectateur captivé par la danse érotique de l’étudiante. Il commençait à avoir chaud, très chaud. Il déboutonna les deux premiers boutons de sa chemise. Ce fut un soulagement, mais vu la danse de la charmante étudiante cela risquait d’être très vite insuffisant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]   Jeu 3 Sep - 14:17

Itarille décrocha un clin d'œil malicieux lorsqu'elle le vit déboutonner les premiers boutons de sa chemise. Elle tourna lentement et sensuellement sur elle-même, ses doigts jouant avec l'élastique de sa jupe en attendant de descendre celle-ci et de la laisser glisser sur ses longues et fines jambes pour finalement finir sa course sur la table en bois. La jeune fille enjamba élégamment le vêtement, puis effleura le bas de son corps du bout des doigts avant de remonter jusqu'à sa poitrine qu'elle caressa délicatement, son regard toujours plongé dans celui de Lyle. Alors, sa langue vint claquer sur ses lèvres et elle s'agenouilla devant le garçon, toujours avec cette même élégance et sensualité. Maintenant, en sous-vêtements, elle approcha son visage du sien et colla son visage au niveau de l'oreille du garçon.

" Peut-être que tu veux te réserver le droit d'ôter le reste. Mh... ou peut-être pas. "

Ces paroles dites, elle parsema rapidement le cou du garçon de quelques coups de langues puis recula son visage qui frôla celui de Lyle. Elle effleura ses lèvres puis son index droit vint glisser érotiquement sur celles de son professeur. Avant de lui laisser le moindre infime temps de réaction, elle se redressa et se releva, reprenant sa danse là où elle s'était arrêté. Malgré la brise environnante, une intense chaleur semblait avoir pris possession des corps des deux partenaires. Itarille ne pu faire disparaitre le sourire qui logeait sur son magnifique visage. Ses propres cheveux lui caressaient la nuque et décochaient chez elle plusieurs frissons incontrôlés, alors que ses hanches continuaient de bouger délicatement. Le temps passait et elle prenait son temps, conscient du regard désireux du garçon qui parcourait inlassablement son corps de haut en bas. Mais elle aimait se faire désirer. D'ailleurs, comme toujours, elle jouait. Et pour gagner, elle devait le faire patienter jusqu'à ce qu'il craque. Et elle avait décidé qu'elle gagnerait sinon elle ne s'abandonnerait pas à lui. Voila. Ce vendredi soir, c'était ainsi que ça se passerait. Il finirait par céder à la tentation qui le dévorait et perdrait finalement patience. Il la voudrait à lui, rien qu'à lui pour cette nuit. Et elle s'exécutera, sachant pertinemment qu'elle sera sortie vainqueur de ce jeu de passions.
Au loin, l'église annonça le passage à une nouvelle heure. Mais ni le professeur, ni l'élève ne l'entendirent, chacun profondément concentré sur l'autre. Alors, Itarille décida qu'il était temps d'accélérer la cadence. Ses mouvements, toujours aussi précis, devinrent plus rapide, et plus vigoureux. Moins de deux minutes plus tard, ses deux sous-vêtements avaient été jeté quelque part au sol et elle se retrouvait nue. Sur cette table en bois, debout au milieu d'un parc, elle se déhanchait toujours, intimement dévoilé à son professeur. Elle continuait ses mouvements, consciente de dégager une sensualité et un érotisme devenues insupportable aux yeux du garçon. Se retiendrait-il encore longtemps ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]   Ven 4 Sep - 15:39

Itarille dansait. Toujours plus sensuellement, toujours plus langoureusement. Lyle pouvait voir, dans chacun de ses gestes, l’expérience qu’elle avait pour séduire et charmer les hommes. La jupe de la jeune femme était tombée sur la table révélant encore un peu plus le corps de la belle demoiselle aux yeux avides du professeur. La danse continuait, envoutante, quand la lycéenne approcha son visage du professeur. Très près. Il sentait son odeur, la chaleur de sa peau presque.

" Peut-être que tu veux te réserver le droit d'ôter le reste. Mh... ou peut-être pas. "

Hum… C’était une idée très intéressante. Très très intéressante. Il s’imaginait déjà en train d’enlever délicatement le peu de tissus qui couvrait encore son corps. Mais il n’eut pas le temps de réfléchir plus. Après avoir passé sa langue dans le coup du professeur – ce qui le fit frissonner de plaisir – elle se remit vivement debout sur la table avant qu’il ait eu le temps d’esquisser le moindre geste. C’était frustrant mais en même temps très excitant. Il ne faisait aucun doute qu’elle jouait avec lui, l’éclatant sourire qu’elle affichait en était la preuve s’il en fallait une.
La jolie blonde, continuait à bouger son corps inlassablement, sensuellement. Elle était très douée dans ce qu’elle faisait – bien plus qu’en science.
Malgré sa chemise en partie déboutonnée, la chaleur était intense. Lyle se serait cru dans le désert alors que le soleil était à son zénith tellement son corps avait chaud. Mais la chaleur venait de l’intérieur de son corps, et avait pour cause les mouvements suggestifs d’une charmante étudiantes qui dansait à moins d’un mètre de lui.
Bientôt, les sous-vêtements de la lycéenne tombèrent sur la table, la laissant nue sous le regard hardent et désireux de son professeur de science. Il fallait à ce dernier tout sa volonté pour résister à la tentation que représentait ce magnifique corps dénudé qui se mouvait avec une grâce sans pareil. Itarille était vraiment superbe et elle savait se servir de ses formes à merveille pour attirer les hommes.
Lyle contempla avidement la scène pendant quelques minutes qui lui parurent une éternité tant il lui était difficile de se maitriser. Puis il n’y tint plus. Peut-être finalement était-il une souris face à la grâce féline de son élève. Il monta d’un mouvement vif sur la table alors qu’elle lui faisait face, passa une main dans le dos chaud de la jeune femme et l’attira à lui. Leurs corps se touchaient pratiquement. Le jeune homme arrêta sa bouche à quelques millimètres à peine des lèvres, sentant son souffle chaud sur sa peau.

" Tu as gagné. "

Sur cette constatation, il embrassa ardemment Itarille et attendit de voir comment elle réagirait à ce qu’il venait de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]   Ven 4 Sep - 18:11

Il craqua, elle remporta la partie. C'était aussi simple que ça. Mais si bon. Le plaisir de se sentir irrésistible, de voir bouillonner son partenaire qui ne sait contrôler cette ardente chaleur. Alors que la jeune fille était une fois de plus emportée dans sa danse, il monta rapidement sur la table, ne lui laissant nullement le temps de réagir. Il se colla à elle, serrant son corps nu contre le sien maintenant brulant. Sa main logée dans le dos de la demoiselle la tenait prisonnière de cette étreinte. Et ce n'était pas pour déplaire à celle-ci. Leurs visages étaient si proches qu'elle en ressentait chaque sensation. Le mélange de leurs souffles, la chaleur de sa peau, les battements de leurs cœurs qui s'accélèrent.. Elle se pinçait les lèvres en attendant d'embrasser les siennes. Mais il ne s'y résigna pas immédiatement. Il murmura dans un premier temps ces quelques mots :

" Tu as gagné. "


A l'entente de cette simple phrase, Itarille ne pu retenir un sourire satisfait alors qu'il l'embrassa fougueusement, ne lui laissant aucune possibilité de réponse. Elle gémit intérieurement, collant brutalement son corps entier sur le sien. Alors ses deux jolies mains glissèrent tendrement sur le visage du garçon puis arrivèrent sur sa chemise blanche. Un à un les boutons cédèrent à ses doigts et elle retira agilement le vêtement de son professeur, dévoilant son torse contre lequel sa poitrine vint rapidement se poser. Ses deux mains vinrent alors se balader sur le dos de son partenaire qu'elles caressèrent voluptueusement. La demoiselle captura une nouvelle fois les lèvres de son professeur puis intensifia leur baiser. Leurs langues se cherchèrent et commencèrent à se rencontrer avidement. Elle commençait à avoir chaud malgré l'absence de vêtements sur sa peau. Alors, elle décida que la température gagnerait encore à augmenter. Doucement, elle abandonna la bouche de son nouvel amant et ses lèvres glissèrent sur son cou qu'elle parcourra de multiples coups de langues. Les frissons qu'elle provoqua la firent soupirer de satisfaction. Alors, son visage descendit encore, parsemant le torse de Lyle de multiples baisers. Elle s'accroupit finalement pour se retrouver la tête au niveau du bas ventre du garçon. Alors, elle défit le bouton du jean de celui-ci avec les dents et en baissa la fermeture de la même manière. Rapidement, le pantalon tomba lui aussi au sol, dévoilant le sous-vêtement noir du jeune homme. Joueuse, Itarille avait envie de s'amuser encore un peu avant de laisser son professeur donner libre court à ses propres envies. Il avait craqué un peu trop facilement à son goût et, pour la peine, elle comptait le mettre de nouvelle fois à l'épreuve. Elle aimait être dans une position de soumission lors de ses ébats et pour cela aucune recette n'était meilleur que d'exciter la proie jusqu'à ce qu'elle ne se retienne plus, laissant libre court à ses pulsions. Dans une certaine situation aucun homme ne pouvait plus se faire violence. Et elle comptait bien arriver à ce stade. Mordant fermement l'élastique du boxer, la jeune fille le descendit lentement, toujours sans utiliser ses précieux doigts. Une fois ce dernier bout de tissu retiré, dévoilant le sexe de son partenaire, Itarille ne pu retenir un nouveau gémissement. D'excitation cette fois. Elle avait hâte de voir quelle tournure allait prendre leur entretien. Ses mains vinrent se placer au niveau des hanches de Lyle alors que sa langue vint lentement frôler l'intimité de ce dernier. Il trembla et elle en sourit intérieurement. Glisser, effleurer, la jeune fille restait dans la superficialité, sentant tout de même la chaleur recouvrir peu à peu le corps de son amant. Elle allait gagner. Bientôt, ça en serait trop pour lui. Et enfin elle aussi pourrait avoir sa dose de plaisir. Sa langue commença alors à caresser plus avidement le sexe du garçon dans un faible mouvement de vas et viens. Une minute s'écoula dans le silence de leurs souffles. Puis, elle renforça sa pression sur le dos de son partenaire et prit entre ses lèvres son intimité. Elle souriait. Sa victoire approchait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]   Mar 8 Sep - 13:45

Le baiser fût comme une délivrance pour Lyle. Son corps réclamait au moins ça pour apaiser ne serait-ce qu’un temps les ardeurs qui bouillonnaient en lui. Il sentait le corps chaud de la belle lycéenne contre le sien à travers le tissu. A travers le tissu malheureusement. Itarille semblait partager cette pensée puisqu’après lui avoir tendrement caressé le visage – ce qui eu pour conséquence d’envoyer une série de frissons de plaisir dans son échine – elle fit adroitement sauter tout les boutons de sa chemise avant de la lui retirer. Il pouvait maintenant, enfin, sentir la poitrine gracieuse de son amante contre son torse. La sensation était agréable certes, mais promettait surtout bien plus de plaisir. Les mains de la demoiselle lui caressaient habillement le dos. Le jeune professeur sourit intérieurement puisqu’il avait la bouche prise par des baisers passionnés et sa langue accaparée par celle d’une blonde sensuelle. Elle délaissa d’ailleurs sa bouche pour descendre, déposant sur son cou des baisers brulant et s’accroupit finalement, la tête au niveau de son entrejambe torturée. Cela faisait longtemps qu’il était à l’étroit dans son pantalon et le fait de voir et sentir l’habit tomber était un premier soulagement. Lyle s’attendait à voir son boxer suivre de près mais sa compagne décida de jouer avec lui encore une fois. Elle avait pourtant déjà gagné. Qu’espérait-elle de lui en le torturant ainsi. En y repensant, ça importait peu. Tout ce qui comptait à ce moment était le plaisir à venir et cette pensé seule l’excitait déjà. Et si ce n’était que ça… Itarille, la belle Itarille s’était enfin décidé à libérer son membre à l’étroit. Ils étaient maintenant à égalité, tous les deux en tenu d’Adam et d’Eve. A présent elle s’était remise à le torturer, le caressant du bout des doigts, le léchant à peine. Puis, elle se décida à appuyer plus ses caresses. Elle était douée pour exciter les hommes avec un striptease mais elle l’était encore plus lorsqu’il s’agissait de passer à l’acte et Lyle en faisait les frais. Elle le caressa longtemps, cela parut une éternité au jeune professeur. Mais elle le soulagea enfin, aspirant son intimité entre ses lèvres pulpeuses. Quelle sensation agréable. Lyle rejeta la tête en arrière, les yeux fermés, concentré sur son plaisir, sur son désir.
La brise fraiche de la nuit vint rafraichir son corps bouillonnant. La brise ? Il ouvrit subitement les yeux pour voir un ciel étoilé. Il se souvint de où ils se tenaient. Son étudiante était en train de le cajoler au beau milieu du parc debout sur une table. Sur l’instant, il eut peur que quelqu’un les surprenne. Il voulut tout arrêter. Cette pensée ne dura pas plus d’une fraction de seconde. A vrai dire, cela avait quelque chose d’excitant. Ce danger ne faisait que renforcer ses envies alors qu’il aurait du les refreiner. L’afflux de sang consécutif à cette pensée raidit un peu plus encore son membre déjà dur du fait des caresses expertes de son élève. S’il continuait à ce rythme, il ne pourrait pas profiter comme il le voulait de ce cours si particulier.
Il décida d’inverser la tendance et par la même occasion de prendre un pose. Ses mains saisirent la demoiselle par les épaules et l’invitèrent à se relever. Une fois la jeune fille à sa hauteur, il l’embrassa. Durant ce temps une de ses mains descendit des épaules pour atterrir sur la poitrine de la belle blonde. Elle commença à jouer avec le sein sur lequel elle avait jeté son dévolu, le caressant délicatement du bout des doigts, effleurant à peine le téton. Son autre main descendait le dos de son amante puis passa devant, caressant au passage le ventre de l’étudiante, tout en continuant sa descente. Une fois arrivé aux portes de son intimité, la descente s’arrêta. Lyle commença alors à passer le bout de ses doigts autour de son entrejambe. Ses caresses n’étaient pas très appuyées, juste assez, normalement pour faire monter le désir de sa partenaire. Il éviter à dessein de toucher de façon prolongé les zones érogène de la jeune femme. C’était à son tour de jouer…
Ce manège dura plusieurs longues minutes. Il attendait patiemment de voir comment elle réagirait à ses caresses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]   Jeu 10 Sep - 19:04

Il était joueur, elle l'avait rapidement compris au regard malicieux qu'il lui avait jeté lorsqu'il avait tendrement remonter son visage jusqu'au sien. Au moments où ils s'embrassèrent langoureusement, elle sentit une vague de chaleur s'emparer d'elle alors qu'une main caressait avidement un de ses seins. L'autre avait trouvé occupation plus bas, virevoltant frénétiquement sur sa partie intime. Ce contact trop superflu à son goût engendrait chez elle de nombreux frissons poussés par le désir qui continuait d'augmenter. Elle aimait cette sensation qui signifiait que, bientôt, elle se laisserait aller complètement, s'offrant de ce fait à son partenaire avec pour seul monnaie d'échange, la satisfaction de son désir. Les caresses sur sa peau ardente continuait et le ballet engagé entre leurs langues devenait de plus en plus vigoureux au fur à et à mesure du temps qui s'écoulait.
Le corps de la demoiselle était plein d'une sorte d'excitation peu commune. Peut-être était-ce lié au fait qu'elle n'avait jamais fait l'amour à un homme sur une table en bois au centre d'un parc ? Un lieu public très fréquenté de la ville, y compris à une heure aussi tardive. Pour un cours de sciences, ça allait en être un. Centré sur l'anatomie humaine, ou alors sur la reproduction. Pour une fois, Itarille était prête à aller au bout des choses et peut-être se découvrirait-elle même une passion pour ce genre de cours particulier? Elle sourit à cette idée et son souffle se fit plus chaud sur les lèvres de son partenaire. Les légères caresses qu'il lui offrait n'était plus suffisante et elle entreprit de le lui faire comprendre en lui murmurant sensuellement à l'oreille :

" Alors, quelle est la prochaine étape professeur ? "

Sa phrase achevée, elle lui mordilla férocement le lobe de l'oreille puis descendit sa bouche dans le creux de son cou qu'elle parsema de multiples coups de langues et de nombreux baisers. Le désir montait tout comme la température qui semblait déjà avoir gagné plusieurs degrés. A croire que le sexe avait toute sorte de vertu inconnu. Elle soupira érotiquement, prise d'une soudaine pulsion. Ce léger gémissement n'échappa pas à Lyle qui releva alors son visage, emprisonnant de nouveau ses lèvres. Le baiser était de plus en plus fougueux, mélange de passion et d'envie. Elle qui avait toujours aimé être désiré, elle devait avoué que l'excitation de son partenaire augmentait la sienne. Leurs corps l'un contre l'autre, elle sentait sans peine le sexe du garçon se durcir encore et encore, trahissant sa perte de contrôle. Elle savait qu'elle avait gagné malgré le fait qu'il avait voulu jouer. Mais en digne adversaire, il méritait de savourer une part de la victoire. Le sexe était un plaisir qui se devait d'être partagé et elle voulait que cette soirée reste inoubliable pour Lyle. Habituée à séduire les hommes, elle avait finit par connaitre leurs points faibles et par apprendre à les exploiter. Elle ne sépara pas leurs bouches mais ses mains quittèrent la nuque du garçon et glissèrent le long de son propre corps. Lorsque ses mains arrivèrent là où celle du garçon continuait ses caresses, elles s'emparèrent de celle-ci, la posant sur son autre sein. & alors, dans un soupir, elle s'exclama érotiquement :

" Puisque tu ne sembles pas vouloir passer au niveau au-dessus... je vais m'occuper de moi moi-même. "

Elle avait murmuré ses paroles et pourtant, le frisson qui parcouru le garçon lui montrait qu'elle avait vu juste. Car en réalité elle avait appris que, ce qui excitait le plus la gente masculine, c'était voir une femme se procurait son propre plaisir. Poussant un faible gémissement et se mordant la lèvre inférieure, Itarille entreprit donc de glisser ses propres doigts dans son intimité, se caressant doucement. Elle commença alors de légers vas et viens, ses yeux à présent plongés dans ceux du garçon qui sembla aussitôt perdre toute contenance. Cette fois il était clair qu'elle avait remporté la partie... et haut la main !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]   Dim 13 Sep - 15:24

Un petit sourire de satisfaction passa sur le visage du professeur lorsqu’il sentit Itarille s’approcher de son visage pour lui demander avec une pointe d’impatience dans la voie quelle était la prochaine étape. Sous-entendu, elle s’impatientait et les caresses qu’il lui prodiguait n’allaient pas assez loin au goût de la charmante blonde. Pas assez loin non plus à son goût mais ça, il l’avait choisit lorsqu’il avait décidé de fait monter le désir de sa partenaire. Lyle tressaillit lorsqu’elle reprit l’initiative, lui mordillant l’oreille et parsemant son cou de baisers ardents. Malgré l’envie de jouer avec le désir de sa partenaire, il ne put résister bien longtemps et ils finirent par s’embrasser, passionnément, se désirant l’un et l’autre tout autant, leurs corps collés, sentant la peau brulante d’envie de l’autre. Il savait qu’il ne gagnerait pas cette seconde manche non plus mais ça n’avait pas vraiment d’importance. Qu’il perde ou qu’il gagne, le résultat serait le même, et il savait que cela serait très agréable. Le jeune homme n’eut pas à attendre très longtemps pour voir ses pensées confirmées. La jeune étudiante aux yeux couleur d’un ciel d’été porta ce qu’on pouvait raisonnablement appeler un coup de grâce. Elle prit sa main qui s’agitait toujours sur son intimité et la remonta sur son sein resté libre avant de s’exclamer dans un soupir sensuel :

" Puisque tu ne sembles pas vouloir passer au niveau au-dessus... je vais m'occuper de moi moi-même. "

A ces mots, et comme son entrejambe était maintenant libre de toute entrave, elle y plongea lentement – comme pour exciter encore plus le pauvre Lyle – ses doigts, commençant de lents vas et viens. Le professeur écarquilla les yeux. Il ne s’attendait pas à ça du tout. C’était frustrant mais en même temps tellement excitant comme situation. Frustrant, parce qu’il s’était retenu de faire ce qu’était justement en train de faire Itarille ; excitant, parce que… Et bien parce qu’il est difficile pour un homme de ne pas être excité lorsqu’on a les mains posées sur la poitrine d’une jeune femme aussi belle tandis que l’exquise demoiselle, totalement nue, se masturbe langoureusement, et vous fixe intensément de ses charmants yeux céruléens tout en poussant de petits gémissements de plaisir.
Après une attaque pareille, le jeune professeur ne tiendrait plus longtemps. Déjà qu’il lui avait fallut toute sa volonté et son expérience pour résister jusqu’à maintenant. Mais si elle continuait ainsi, il allait être difficile de conserver ne serait-ce qu’un soupçon de raison. Enfin, la raison ne lui servirait pas à quoi que ce soit pour ce qui allait suivre de toute manière, donc à quoi bon résister… Seul son égo et son orgueil le firent tenir quelques minutes encore face à ce spectacle. Des minutes qui lui parurent interminables tant son désir montait, lui hurlait de faire autre chose que de simplement caresser les seins de la jeune femme. Son entrejambe avait encore durcit tant ce qu’il voyait attisait son désir.
Finalement – ou plutôt enfin –, il n’y tint plus. Il avait atteint ses limites, il devait faire quelque chose, peu importe quoi. Les yeux toujours fixés sur ceux de son étudiante, il rapprocha son visage d’elle de sorte qu’il n’était plus qu’à quelques millimètres de sa bouche. Sans attendre il l’embrassa passionnément. Leurs langues se cherchaient, se trouvaient puis se séparaient pour mieux se retrouver ensuite. Dans le même temps, Lyle délaissa un des seins de sa partenaire et vint saisir la main qui la faisait tant gémir et la remonta. Il mit alors fin à leur embrassade. Il porta la main de la jeune femme à hauteur de son visage et, les yeux rivés dans les sien, lécha et suça consciencieusement les doigts luisant de cyprine. Une fois cette tâche terminées il libéra le poignet de son emprise et ajouta :

" Je ne pensais pas que tu étais si impatiente… "

Il recommença donc à l’embrasser tandis que sa main libre descendait prendre la place qu’occupait auparavant celle de la lycéenne. Son intimité était trempée et il n’eut aucun problème pour y plonger un doigt. Lyle le fit tourner de plus en plus vite, commençant des vas et viens modérés. Ce doigt fût ensuite rapidement rejoint pas un puis deux de ses camarades alors que le rythme des allers-retours s’accélérait. Pendant se temps, les doigts qui n’étaient pas occupés, avaient trouvé le chemin jusqu’au bouton d’amour de la jeune femme et avaient entreprit de le caresser au rythme des allers-retours.
Il infligea se traitement à son élève pendant de longues minutes avant de se décider à changer de position. Il libéra la bouche et la langue de son amante et s’accroupit, le visage maintenant au niveau de l’intimité de sa partenaire. Un large sourire étira ses lèvres, juste avant qu’il ne retire sa main de son entrejambe.

" Puisque tu en as tant envie, passons au niveau suivant. "


Le professeur en avait tout autant envie qu’elle mais ça, elle le savait déjà. Il avança au point que son visage touchait presque la peau humide d’Itarille. Il donna un petit coup de langue, rapide, sur son intimité et gouta pour la seconde fois ce soir les sécrétions de la demoiselle. Il la sentit frémir. Sa langue ressortit et commença d’amples vas et viens le long de la vulve de sa partenaire. Lyle embrassa, lécha et suça avidement l’entrejambe de son élève pendant un long moment avant que sa langue et sa bouche n’atterrissent – par le plus grand des hasards – sur le clitoris gonflé de désir de la belle blonde. Il lui infligea le même traitement que juste avant, le mordillant doucement parfois. Il sentait l’humidité de l’intimité de la jeune femme augmenter rapidement, signe que ses coups de langue étaient efficaces. Mais il n’en avait pas encore fini avec elle, loin de là même. Ses doigts libres jusqu’à maintenant reprirent la place qu’ils occupaient auparavant, pénétrant sans difficultés, profondément dans le vagin de la douce lycéenne. Il avait perdu certes, mais c’est sa partenaire qui allait en faire les frais…
Revenir en haut Aller en bas
Mike Stevens
Admin
avatar

Gémeaux Chien
Messages : 321
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]   Mer 20 Jan - 23:42

    [Rp toujours d'actualité ?]
Revenir en haut Aller en bas
http://hazumu-no-gakuen.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rattrapage en sciences [ pv Lyle ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lyle S. Abrams | Luke Grimes
» Confirmation de la date et du lieu du draft...
» Énigme de rattrapage.
» Evaluation de rattrapage pour les absents, cours particulier
» Rattrapage intensif de Travaux Pratiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La ville. :: Le parc.-
Sauter vers: