Ici, tout est permis. Autant entre les murs de l'école, qu'à l'extérieur !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Parc à l'envers ça donne ' crap ' (' Merde ' en anglais) [PV: Le premier arrivé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Taïchi
Le Médecin Tronçonneur
avatar

Balance Tigre
Messages : 419
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 32
Localisation : Un peu partout

MessageSujet: Parc à l'envers ça donne ' crap ' (' Merde ' en anglais) [PV: Le premier arrivé]   Lun 7 Jan - 11:55

Le parc... Un sacré bail que Taïchi n'était pas venu (avait-il seulement mis les pieds au moins une fois ici?). Depuis tant d'années qu'il était ici, jamais dans ses souvenirs il était venu dans cet endroit si magnifique. C'est vrai, quand on prend la peine de se poser cinq minutes et d'admirer le cadre, on ne peut qu'être sous le charme.
Un ciel bleu avec un ou deux petits nuages immaculés histoire de parsemer le tout, des cerisiers en fleurs, avec les oiseaux qui chantent. Certes, ça peut paraitre trop poétique et trop beau pour être vrai, mais c'est comme ça. Ajoutez à ceci une pelouse bien entretenue, une petite fontaine en son centre, quelques bancs par-ci par-là, et vous avez un endroit bien tranquille où vous pouvez vous asseoir et lire, manger en admirant la vue ou alors faire des rencontres.
Car il est de renommée publique que le parc de la ville a vu naitre bien nombre d'amitiés et d'amourettes. Sans doutes est-il ensorcelé. Une petite anecdote rapide d'il y'a soixante ans: un homme et une femme se sont rencontré par le plus pur des hasard: elle a fait tombé son livre, il le lui a ramassé et à l'heure actuelle ils sont toujours mariés. N'est-ce pas mignon tout plein?
Ah oui, comment Taïchi sait ça? Il vient de le lire en fait sur la brochure du parc. Revenu en ville après de longues vacances qu'il avait prises, il s'était dit qu'un petit jour pénard avant de reprendre le travail lui permettrait non seulement de se réaclimater. Où était-il parti? Ahah il suffit de lui poser la question. En tout cas c'est un endroit très exotique.
Taïchi avait donc posé ses affaires à l'appartement et était ressorti histoire d'acheter à manger. Et vu que le snack était à côté du parc, pourquoi ne pas déambuler dans cet endroit bucolique tout en mangeant son... D'ailleurs c'était quoi déjà?
Taïchi baissa la tête en direction de son sandwich (automatiquement qui dit sandwich, dit pensée pour Henri) et se souvint. Un pain chaud rempli de steaks avec de la sauce tomate et du fromage. Il mordit dedans et un déluge de sensation se déversa dans sa bouche. Un sacré bail qu'il n'avait pas mangé quelque chose d'aussi bon.

' Ah putain ça change des sardines! '

Avait-il dit tout fort sans pouvoir s'en empêcher. Bien entendu quelques têtes s'étaient tournées. Il les salua machinalement d'un hochement de tête et continua sa route. Après le déluge de saveurs, c'était un déluge de souvenirs. Allé savoir pourquoi, quand il aperçu un caillou, il repensa à son vieil ami Edward, un arbre à la petite Plum et encore d'autres personnes. C'est dingue comme un retour après une longue absence vous replonge dans un bain que vous n'avez pas connu depuis longtemps. Que sont-il devenus? Allait-il rencontrer d'autres personnes? Fort possible. Après tout Taïchi était médecin. Comme pour saluer mentalement son amie, il posa la main sur l'arbre et continua son chemin.

8< - - - - - - - - - - - - - - - - -
RPs EN COURS :
(avec Matsushit dedans)
IN THE PARC OH YEAH

(avec Henri dedans)
IN THE CABINET OH YEAH

* Henri & Ed les ptits zizis *

Spoiler:
 


Spoiler:
 


* LIENS DE TAÏCHI *
Revenir en haut Aller en bas
Matsuta Oyama
Ma rédemption
avatar

Messages : 858
Date d'inscription : 18/08/2009
Localisation : Bah ici

MessageSujet: Re: Parc à l'envers ça donne ' crap ' (' Merde ' en anglais) [PV: Le premier arrivé]   Mar 8 Jan - 22:04

De vieux souvenirs...

Combien d'années se sont écoulées depuis le départ ? Deux ? Trois ? Cinq ? Un instant, ne dit-on pas "quatre" avant "cinq" ? Bah aucune importance ! Cette ville sans nom a tant changé mais son âme devait sans doute être resté la même. Le décor aura beau subir rénovation su rénovation, les acteurs seront toujours au cœur de la pièce et seuls eux captiveront l'attention. Tel une pièce de théâtre, la vie comporte tout plein de détails qui offre parfois tout autant de sensations, et c'est là maintenant tout de suite qu'elles naissent et fleurissent dans la tête d'un ancien professeur au physique sans âge. Combien de souvenirs, combien d'actes se sont déroulés ici ? Non pas ici dans ce parc ! Je parle de la ville, noyau social et ruche humaine, dont chaque vie a su influencer plus ou moins celle de notre homme. Qu'il s'agisse de ses anciens amis, de ses élèves, de ses collègues ou même de sa petite sœur, le moins jeune Matsuta n'avait oublié aucune de ses rencontres, même les plus mauvaises ! N'oublions pas l'ancien internat qui, à lui seul, a pu redonner espoir et courage face aux problèmes du professeur. Chaque petit tête blonde avait ses propres problèmes, mais contrairement à l'adulte qu'il était censé représenter, presque aucun d'entre-eux n'avait abandonné les caresses subtiles du bonheur, ni l'envie de s'en sortir. Ils se battaient tous à leur façon pour survivre et creuser leur trou dans une société tout aussi impitoyable que le monde dans lequel il avait été élevé. Et même si le tatouage/cicatrice qui symbolisait l'appartenance éternel à la mafia ainsi que son statut d'héritier majeur de la famille ne pouvait disparaitre (et ce malgré deux ou trois tentatives chirurgicales, la marque étant gravée à même les couches inférieures de la peau), Oyama profitait de chaque jour de liberté que le destin lui accordait au prix de quelques efforts. Tant qu'il ne laissait pas la résignation et le désespoir prendre le pas sur sa personnalité, rien ne pourra l'empêcher de choisir sa voie !

Mais pourquoi être parti si soudainement ? Tant de réponses possibles... Premièrement la famille ! Car oui, malgré les vigilances de toute la bande, camoufler un manoir, des dépenses et sept personnes en me^me temps pendant plus d'un an relevait du miracle. Surtout si le chasseur avait des connexions partout ainsi qu'une prédisposition pour trouver l'aiguille dans une botte de foin de plusieurs hectares (parait que quand ça pique c'est bon, t'as gagné !). Afin de ne pas se faire attraper, chacun dût se séparer de manière précipité. Ce qui voulait dire que pendant quelques jours, les élèves ont du s'inquiéter du manque de nouvelles du professeur, mais cela n'avait pas préoccupé tant que ça le jeune parrain déchu. La torture infligée par la culpabilité consumait ses rêves et son avenir à tel point que chaque jour ressemblait au précédent, le temps s'empilant alors sans aucune distinction. Passer d'une vie quasi-parfaite à une vie de fugitif sans aucune aide possible ne fut vraiment pas facile, et encore ! Heureusement que l'un d'entre eux n'avait pas la tête dans les nuages. Un petit portable, sans doute trafiqué, appartenant à Akiya l'avait accompagné durant son périple à travers le Japon. Ce dernier prenait contact avec lui, en tout cinq fois maintenant, afin de lui donner des nouvelles de la situation de chacun, à croire que cela ne pouvait retenir son besoin naturel d'informations. C'est grâce à cet objet que le chevelu argenté put savoir que tout le monde se portait bien, même si plus personne n'était resté au pays grâce à la débrouillardise combinée de Midori et Satoru. Bref pour résumer, Matsu a du fuir pendant plus de deux ans et ce n'est que depuis peu que la traque a été abandonné, pouvant retourner à une vie plus normale, mais pour combien de temps encore ?

Oui j'ai dit un "premièrement", mais il n'y a pas d'autre raison en fait...

BREFEUH ! N'oublions pas que nous nous trouvons dans un parc aux couleurs bien différentes comparé à avant, si ça se trouve la rumeur du monstre tapi au fond de la foret en bordure n'existe plus, ou alors les conteurs ont tous été boulotés par ce dernier à cause d'une pénurie de chaperon naïve... De toute façon notre homme n'y pensait pas du tout, espérant juste retrouver petit à petit une vie semblable à celle qu'il avait auparavant. Quoi de mieux pour commencer d'ailleurs qu'une petite rencontre aussi hasardeuse que celui permettant de débuter une fantastique histoire d'amour à la "Plus berk la vie" ? Bon ok on a un homme assis mangeant un hamburger comme si c'était son premier... Ou dernier... Peu importe ! Par contre son visage semblait familier au mafieux malgré lui, comme si la personne derrière la sauce rouge était déjà dans son calepin de connaissances. Jet d'appel aux souvenirs lancé, réussite critique ! Mis à part une brutale et brève expérience conjugale avec une élève qui en voulait beaucoup, aucun autre signe ne se connectait avec la banque de mémoire. En voila une raison pour instaurer une conversation !


"Hey Taïshit ! Tu fais quoi ici ? T'ain j'espère que la légende du parc n'est pas fondée parce que finir ma vie avec toi ne fait pas partie de mes plans tu vois ?!"

Hein ?!? Mais... Mais... MAIS !?

*Mais qu'est-ce que je raconte moi ?*

[Pour moi c'est un RP plus fun qu'autre chose, histoire de me remettre en main. Je m'accorde donc le droit de prendre la parole de mon personnage, sans pour autant altérer la narration ou ses pensées, enjoy !]

8< - - - - - - - - - - - - - - - - -

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Taïchi
Le Médecin Tronçonneur
avatar

Balance Tigre
Messages : 419
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 32
Localisation : Un peu partout

MessageSujet: Re: Parc à l'envers ça donne ' crap ' (' Merde ' en anglais) [PV: Le premier arrivé]   Mer 9 Jan - 22:04

Enlevant sa main de l'arbre précédemment cité (après tout personne ne veut être accusée d’attouchements chlorophylaire ou par arbre interposé), Taïchi continua son petit bonhomme de chemin et mordit dans son sandwich. Doux jésus! Toujours aussi bon! Il mastiquait tout en marchant et s'arrêta devant le grand bassin bordé par une toute petite grotte. Il eu alors un flash, un souvenir qui remonta à la surface. Il se voyait alors sur les toilettes... Euh non pas ce souvenir là. Taïchi se secoua la tête et le bon souvenir arriva. C'était il y'a quelques années déjà quand Henri et lui discutait monstres. Entre deux bouchées de sandwich (une légende circulerai comme quoi Henri serai en fait un sandwich humain génétiquement modifié), Henri lui avait conté la légende d'un monstre qui vivrai en forêt et qui aurai une entrée secrète dans le parc. Si ça se trouve, cette fameuse entrée est cette petite grotte. M'enfin... Taïchi continua son chemin et regardait les enfants rire, jouer entre eux. Depuis quelques temps, il se mettait à y penser: quel genre de pète serait-il? En aurait-il vraiment un jour? Avec qui? Après tout c'est le type de question qu'un jeune homme en plein dans la vie active est en droit de se poser. N'est-ce pas la ' prochaine étape '? N'est-ce pas le but ultime de l'être humain? Pour couper court à cette discussion avec lui-même, Taïchi mordit dans son sandwich.
Et c'est alors qu'il vit apparaitre à son côté un petit garçon qui jouait avec son ballon. Celui-ci avait une bulle de morve au nez et n'arrêtait pas de renifler. Taïchi accéléra l'allure mais le petit semblait le suivre.

' Je peux t'aider?
- Da! Vous bien vouloir jeter ballon à moi?
- Le jeter?
- Da! Pied à vous taper dans ballon
- Euh ok! '

Taïchi réceptionna alors le ballon au bout de son pied et shoota dedans. Et c'est à cet instant précis qu'un jeune homme passa et se prit la balle en plein tête. En guise de réflexe, il pointa le petit morveux du doigt et parti sans demander son reste. Oh qu'il est vilain. Mais après tout, il n'avait qu'à se moucher. C'est vrai quoi! Il mordit dans son sandwich et c'est à ce moment qu'il se fit interpeler. La bouche pleine, il tourna alors la tête et reconnu (bon ok pas du premier coup) Matsuta Oyama, un professeur qu'il a déjà eu l'occasion de rencontrer par le passé. Toujours la bouche pleine (il n'avait surtout pas penser à mâcher) il lui répondit.

' Hey! Mapfouta! Fa va bien? '

8< - - - - - - - - - - - - - - - - -
RPs EN COURS :
(avec Matsushit dedans)
IN THE PARC OH YEAH

(avec Henri dedans)
IN THE CABINET OH YEAH

* Henri & Ed les ptits zizis *

Spoiler:
 


Spoiler:
 


* LIENS DE TAÏCHI *
Revenir en haut Aller en bas
Matsuta Oyama
Ma rédemption
avatar

Messages : 858
Date d'inscription : 18/08/2009
Localisation : Bah ici

MessageSujet: Re: Parc à l'envers ça donne ' crap ' (' Merde ' en anglais) [PV: Le premier arrivé]   Jeu 10 Jan - 18:47

*Mapfouta ? Il me connait ?*

"Parle pas la bouche pleine, je comprends pas le russe !"

Ce sont sur ces mots un peu étranges que notre professeur répondit à son interlocuteur. Étrange dans le sens que ce genre d'expression ne fait normalement pas partie de son dictionnaire, préférant d'habitude se taire et laisser l'autre profiter de son repas. Quoi de plus important dans la vie que de se restaurer tout en grappillant un peu de plaisir à l'aide des papilles gustatives ? Si jamais un Dieu existe, pour quelle raison nous ferait-il profiter du sens du gout, autre que pour discerner les poisons de ceux qui n'en sont pas ? Surtout que très rapidement, l'homme ET Dame Nature ont su développer de quoi tromper nos langues si bien musclées. Les diabétiques ne me contrediront pas sur ce point, quoique... Mais que dire alors sur ces autres piments, "fruits" malchanceux qui ont développé un fort pouvoir irritant pour ne pas se faire croquer tandis qu'on les déguste (ou les dévore pour les moins possesseurs de sens de survie d'entre-nous) pour cela, et ces soi-disant médicaments plus amers qu'une grand-mère qui aurait oublié le sens du mot "sympathie" ? "On n'y comprend rien sa mère !" comme le dirait si bien Jean-Jean au fond de mon public si j'en avais un. Toujours est-il que le gout est un sens particulièrement fourbe, comme nos quatre autres (ou cinq, ou six, suivant votre degré d'adoration pour Dame Saori et le masochisme), et que cela n'avait rien à voir avec une banale promenade dans un parc coloré et des (re)trouvailles avec un quasi-inconnu parlant le russe.

...Ou pas ? De quoi "Arrête de te payer ma tête ?" ?! Bien sur que si, tout est lié ! Cheveux blancs, ketchup rouge et enfant pleurant ! ... Mouais ok reprenons notre sérieux deux secondes (voire plus car c'est un peu court quand même) ! On a un type répondant au nom de "Taïshit", le pauvre, selon les propos incohérents de Matsu ainsi qu'un hamburger... Ou un sandwich ? ... The sandwich is a lie ? J'avais dit que j'arrêtais avec les blagues à deux balles raaahhh... Toujours est-il que personne ne pourra contredire le fait que l'enseignant aux cheveux de lune ne comprenait absolument rien à sa situation, outre le fait que cela fait plus de deux ans qu'il n'avait pas posé un pied dans cette ville sans nom. Ses sens lui joueraient-ils un mauvais tour ? L'aurait-on drogué ? Pourtant rien n'a été consommé durant ces douze dernières heures, et le jour où un scientifique découvrira la formule de la "drogue hallucinogène à retardement" n'est pas encore arrivé, ou sinon ça se saurait (et il s ferait des ballz en diamant pur à mon avis) !


"Tiens ? Où est ta poupinette ? N'est-elle pas censé ne jamais te lâcher ?"

*Alors comme ça il a une femme ? Ou peut-être une fille...*

Tout cela devenait de plus en plus surréaliste. Manquerait plus que ce beau ciel bleu sans nuages se mette à se couvrir et devenir tout rouge en moins de temps qu'il n'en faudrait pour le dire, chose pas vraiment possible en plein milieu d'après-midi. La voix du jeune ex-mafieux semblait bien plus enjoué que d'habitude, ou plutôt moins hésitante. Normalement lorsqu'il prend la parole, Oyama a tendance à couvrir son timbre de douceur de part son métier et son envie de ne pas paraitre trop supérieur ou intimidant envers ses élèves. Là nada ! Lorsqu'il prenait la parole, ses mots portaient loin et ses expressions ne ressemblaient point à celles que l'on utilise pour se présenter. D'ailleurs sa posture un peu décontractée, main gauche dans la poche, l'autre se grattant la nuque, donnait l'impression que Mat' n'était plus lui-même.

Ce parc semblait avoir de drôles de pouvoirs...

8< - - - - - - - - - - - - - - - - -

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parc à l'envers ça donne ' crap ' (' Merde ' en anglais) [PV: Le premier arrivé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parc à l'envers ça donne ' crap ' (' Merde ' en anglais) [PV: Le premier arrivé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un parc dédié à six héros Haitiens à Montréal.
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» Amis, envers et contre tout [ PV ]
» Construction du Parc Quisqueya, version caribéenne de World Disney en Haïti
» Dévouée comme une fille envers sa mère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La ville. :: Le parc.-
Sauter vers: